L’arnaque exorbitante de 675 000 euros par une famille en escroquant 41 caisses d’assurance maladie et 55 mutuelles

Le 3 mars 2020, la police des Yvelines a enfin démantelé une arnaque exorbitante. Elle a interpellé une famille, très organisée, qui aurait empoché illégalement la somme de 675 000 euros en escroquant 41 caisses d’assurance maladie et 55 mutuelles. Retour sur cette arnaque mirobolante. 

À lire aussi: Attention arnaque : des faux désinfecteurs municipaux disent venir pour le Coronavirus et vous dépouillent…

Alerte arnaque: une famille soupçonnée d’escroquerie, faux et usage de faux, blanchiment et recel d’escroquerie en bande organisée

Selon France Bleu, la famille est accusée d’avoir arnaqué 41 caisses d’assurance maladie et 55 mutuelles et sociétés d’ambulances. À cause de cette escroquerie, certaines d’entre elles se sont retrouvées en sérieuse difficulté administrative.

En effet, cette famille n’y est pas allée avec le dos de la cuillère. Elle aurait empoché plus de 675 000 euros. Pour camoufler cet amas d’argent, la famille l’aurait dépensé dans des objets de luxe, des voitures haut de gamme et en aurait transféré une partie à l’étranger.

Alors que la famille coulait des jours heureux, leur arnaque a enfin été démantelée. 8 personnes de cette famille se retrouvent aujourd’hui sur le banc des accusés et devront répondre de ces actes litigieux.

Au démarrage : une secrétaire d’une société d’ambulance

C’est à cause de cette femme, qui travaillait dans une société d’ambulances, que la famille a commencé à monter ce gros business d’escroqueries. En usurpant l’identité de son employeur, elle a donné une autre adresse de domiciliation à la sécurité sociale, qui lui versait directement l’argent des prestations sociales dû à la société sur un faux RIB, qu’elle avait fourni. Elle facturait aussi de fausses prestations aux caisses d’assurance maladie.

Une plainte a été déposée contre elle en octobre 2017. Mais l’enquête de la police prouve que la jeune femme n’agissait pas seule. Son père et son frère ouvraient des comptes bancaires et les utilisaient pour demander aux organismes de sécurité sociale des prestations. En tout, ils sont 8 à être mis en examen. 

Affaire à suivre…

À lire aussi: Escroquerie aux impôts : le service des Finances publiques alerte sur cette arnaque

En savoir plus sur : - - -

Publié par Salomee le 06 Mar 2020
0