Il gagne 40 millions à l’Euromillions : il dépense tout en un temps record !

Un couple d’Écossais a remporté le jackpot de l’Euromillions en 2011… avant de liquider 40 millions en 8 ans. Colin Weir fait partie des gagnants du Loto qui dépense leur fortune sans compter. Malheureusement, ce dernier est décédé à 71 ans après avoir dépensé un quart de son gain.

Euromillions jackpot

>>> À lire aussi : D’où vient (et va) l’argent de la Française des Jeux ?

Il gagne à l’EuroMillions et dépense 40 millions d’euros en 8 ans

Colin et Christine Weir sont les heureux gagnants de 176 millions d’euros après avoir joué à l’Euromillions en 2011. Ces nouveaux riches n’ont pas tardé à dépenser sans compter alors que d’autres préfèrent investir pour assurer leurs arrières. Ce couple d’Écossais a dépensé 40 millions d’euros en 8 ans, soit un quart de leurs gains.

Un expert financier du Daily Record affirme que “C’est tout un exploit que de dépenser 40 millions en huit ans”. Malheureusement, cet exploit n’ira pas plus loin, car Colin est décédé à l’âge de 71 ans des suites d’une septicémie et d’une insuffisance rénale aiguë, sans pouvoir profiter de la totalité de son jackpot.

>>> À lire aussi : Elle trouve un ticket d’Euromillions gagnant dans la rue… mais elle est loin d’imaginer ce qu’elle allait subir

Comment a-t-il dépensé ses gains d’EuroMillions ?

Finalement, les 40 millions d’euros ont servi à des achats plaisirs comme des voitures, 230 000 euros de bijoux, de meubles et d’oeuvres d’art, une maison d’1,2 million d’euros ou des cadeaux pour leurs familles. En effet, on trouvait des véhicules comme une Bentley Arnage, un SUV Jaguar F-Pace, une Mercedes Classe E Break et une Mercedes Classe V dans le garage du couple. Le tout pour une valeur totale de 106 000 euros.

Malgré tous ces achats, Colin Weir aimait faire plaisir à son entourage dont à ses deux enfants, mais est également venu en aide à de nombreuses associations caritatives. Finalement, l’argent a causé le divorce du couple l’année dernière après 38 ans de mariage, mais l’homme a pu profiter pleinement de sa vie jusqu’à son dernier souffle.

>>> À lire aussi : Jeux d’argent : une étude inquiétante sur les pratiques des Français

Publié par Justine le 24 Sep 2020
0