Immobilier : enfin une très bonne nouvelle pour les emprunteurs !

Les professionnels de l’immobilier sont ravis de cette nouvelle. Depuis quelques semaines, ces derniers réclamaient la hausse du taux de l’usure. C’est chose faite dès le 1er juillet 2020. Faisons le point sur cette excellente nouvelle.

Immobilier, bonne nouvelle emprunteurs

>>> À lire aussi : Loyers et travaux : pensez bien à les déduire pour diminuer vos impôts !

Le secteur de l’immobilier en difficulté

Publié au Journal Officiel, les nouveaux seuils de l’usure applicables aux prêts entrent en vigueur dès le 1er juillet 2020. Pour rappel, l’usure équivaut au taux maximum que les prêteurs sont autorisés à pratiquer pour accorder un crédit immobilier. Ce seuil veille à protéger l’emprunteur d’abus, mais la faible marge de manoeuvre est un frein pour les acheteurs.

La hausse des taux d’intérêt et la baisse des taux d’usure ont eu des conséquences négatives pour les emprunteurs. En effet, les plus modestes se voyaient refuser leur dossier. Entre le 1er janvier 2020 et fin juin, 9,8% des dossiers ont été rejetés contre 5,4% l’année dernière à la même période.

>>> À lire aussi : Depuis le déconfinement, les recherches immobilières explosent, notamment dans certaines régions

Les nouveaux taux pour les prêts immobiliers

Au vu de ces résultats, le taux de l’usure est désormais en hausse ! Découvrez en détail, les nouveaux taux pour le prêt immobilier à taux fixe :

  • D’une durée inférieure à 10 ans, le taux est fixé à 2,39% ;
  • 2,40 % pour un prêt compris entre 10 ans et moins de 20 ans ;
  • 2,57 % pour un prêt d’une durée de 20 ans et plus.

Les taux effectifs moyens sont respectivement fixés à 1,79%, 1,80% et 1,93%.

Pour les prêts immobiliers à taux variable, le seuil de l’usure est à 2,28% pour un taux effectif moyen de 1,71%. Le seuil du prêt relais est fixé à 3,01% pour un taux effectif moyen de 2,26%. Enfin, concernant le prêt personnel d’un montant inférieur ou égal à 3000 euros, le taux est de 21,16%. Pour un montant compris entre 3000 et 6000 €, le taux d’usure est de 10,52%, enfin, 5,55% pour un montant supérieur à 6000 €. Les taux effectifs respectifs sont : 15,87%, 7,89% et 4,16%.

>>> À lire aussi : Argent : combien coûte réellement l’entretien d’une piscine à l’année ?

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Justine le 30 Juin 2020
0