Impôts : cette réduction à côté de laquelle vous ne devriez pas passer !

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour des cours particuliers. En effet, ce crédit d’impôt d’un montant de 50% est calculé sur les dépenses faites pour l’emploi d’un salarié pour des cours particuliers.

cours particuliers impôt crédit

>>> À lire aussi : Bagage perdu : oui vous pouvez toucher 1400 euros… mais à certaines conditions !

Un crédit d’impôt pour des cours particuliers

Les cours particuliers font partie des activités éligibles à un crédit d’impôt, notamment pour l’emploi d’un salarié à domicile. Comme le rapporte Capital, pour bénéficier de cet déduction d’impôt, les cours doivent être donnés à un contribuable ou à un membre de son foyer fiscal résidant :

  • « par un salarié dont le contribuable est l’employeur direct;
  • par une association, une entreprise ou un organisme déclaré;
  • par un organisme à but non lucratif ayant pour objet la réalisation de cours à domicile »

Aussi, ils doivent être donnés en France, soit dans la résidence principale ou secondaire du contribuable, soit dans la résidence d’un ascendant du contribuable.

>>> À lire aussi : 7 millions de chèques vont être distribués pour les vacances ! Faites vous partie des heureux bénéficiaires ?

Quel est le montant de réduction?

Les contribuables bénéficient donc d’une déduction d’impôt qui prend la forme d’un crédit d’impôt dont le montant se chiffre à 50% des dépenses au cours de l’année. Ces dépenses sont prises en compte pour le calcul du crédit, dans une limite de 12 000 euros par an. Ce plafond est majoré de 1 500 euros, sans pouvoir dépasser 15 000 euros seulement dans ces situations :

  • Par enfant à charge
  • Par membre du foyer fiscal âgé de plus de 65 ans
  • Par ascendant de plus de 65 ans

En revanche, il existe un plafond spécifique pour les contribuables qui payent des cours particuliers pour la première fois. Cette fois-ci, le plafond est de 15 000 euros par an. Ce dernier est majoré de 1 500 euros, sans pouvoir dépenser 18 000 euros dans les mêmes situations.

Aussi, il existe un deuxième plafond spécifique de dépenses retenues pour le calcul du crédit d’impôt de 20 000 euros est appliqué dans deux situations : l’un des membres du foyer fiscal a d’une pension d’invalidité ou lorsque l’un des membres du foyer fiscal possède un complément d’allocation d’éducation spéciale.

>>> À lire aussi : Placements de produits: découvrez le classement mondial des stars les mieux payées

Source : Capital 
Publié par Manon le 10 Juil 2020
0