Jeux d’argent : une étude inquiétante sur les pratiques des Français

La conclusion d’une étude dévoile que les Français jouent moins, mais plus intensivement aux jeux d’argent. Ces pratiques addictives inquiètent largement. Voici ce que révèle l’étude.

Jeux d'argent et paris sportifs dans le viseur

>>> À lire aussi : Jeux de grattage, loto : quel est le jeu où vous avez le plus de chances de gagner de l’argent ?

Les jeux d’argent dans le viseur

Dévoilé le mardi 30 juin, cette vaste étude tire la sonnette d’alarme. Les Français sont certes moins nombreux à s’adonner aux jeux d’argent, mais leurs pratiques se font plus excessives, « des évolutions qui peuvent paraître préoccupantes », selon l’étude. Loto, paris hippiques et sportifs ou encore poker, de nombreux jeux de hasard sont dans le viseur.

Le jeu est le passe-temps préféré des Français puisqu’ils consacrent pas moins de 10% de leur budget, soit 200 euros par an et par habitant. C’est une hausse de 12,5% sur les cinq dernières années. L’année dernière, seulement 47,2% des Français ont participé à des jeux d’argent contre 56,2% en 2014. Principalement des hommes de 25 à 54 ans, les joueurs délaissent le Loto pour envahir les paris sportifs, dont la progression est impressionnante : + 60% soit 11% des joueurs au total !

>>> À lire aussi : Il remporte 17 millions à l’Euromillions, mais les choses ne se passent pas comme prévu !

L’addiction aux jeux d’argent

Les mises sont de plus en plus élevées puisqu’elles sont multipliées « par 2,8 en cinq ans avec une croissance plus marquée encore pour les mises sur internet (multipliées par 4,6) », révèle l’étude. Jean-Michel Costes explique que les joueurs sont à risque modéré ou « en difficulté mais qui n’ont pas encore perdu le contrôle, et ceux excessifs tombés dans l’addiction ».

Ces profils ne représentent que 6% des joueurs (soit 1 340 000 personnes), mais la proportion des joueurs excessifs a doublé en cinq ans. Elle est passée de 0,8% à 1,6% des joueurs (soit 340 000 personnes). « En terme de santé publique, on est très loin des autres addictions comme l’alcool ou le tabac, qui touchent beaucoup plus de personnes. Mais il y a une augmentation significative du nombre de personnes en difficulté », explique Costes.

Lancée le 23 juin, l’Autorité Nationale des Jeux lutte contre le jeu excessif et l’addiction aux jeux d’argent.

>>> À lire aussi : Remportez 25 000$ en gardant votre doigt appuyé le plus longtemps possible sur l’écran de votre smartphone !

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Justine le 30 Juin 2020
0