La CAF prend des mesures radicales face aux fraudeurs !

Aujourd’hui, la fraude sociale avoisine les 324 millions d’euros. En tous les cas, ce sont les chiffres de l’année 2019 qui ne semblent pas diminuer. C’est la raison pour laquelle, la CAF a décidé de mettre en place une brigade de contrôleurs « hyperspécialisés et mobiles » qui apporteront leur soutien aux 700 agents déjà existants.

>> À lire aussi : Cette fraude à la Sécu découverte qui coûte 30 milliards aux Français…

CAF : une opération coup de poing !

La fraude sociale c’est une véritable plaie ! D’ailleurs, un récent rapport de la Cour des Comptes évalue la fraude à environ 1 milliard d’euros au niveau des prestations sociales. C’est certainement la raison pour laquelle, la CAF a décidé de mettre en place un dispositif de contrôle drastique avec la mise en place d’une brigade de contrôleurs « hyperspécialisés et mobiles. »

« Je veux créer aux quatre coins de la France des équipes d’une trentaine de contrôleurs hyperspécialisés et mobiles pour lutter contre la fraude organisée sur plusieurs départements, et contre les marchands de sommeil. On va créer deux équipes en 2021, on évaluera les résultats et si ça marche, on en créera d’autres », explique Vincent Mazauric, directeur général de la Caisse nationale d’allocations familiales. Et pour cela, l’État n’était pas à s’appuyer sur les dernières technologies afin de pouvoir identifier les fraudeurs plus facilement.

caf prestations sociales automatiques

>> À lire aussi : Alerte : perquisition au domicile d’une célèbre actrice de TF1

Des contrôles informatiques qui se renforcent

Aujourd’hui, la CAF n’hésite plus à faire appel aux dernières technologies pour pouvoir identifier les fraudeurs. Ainsi, il existe déjà 700 contrôleurs spécialisés dans les outils de datamining. Concrètement, il s’agit de logiciels qui permettent d’exploiter massivement les données des utilisateurs.

« Les trois quarts des contrôles aujourd’hui sont initiés de cette façon. En 2014, des fraudes ou erreurs étaient détectées dans 66% de ces contrôles, aujourd’hui c’est 99%. » Mais le directeur de la Caf relativise en expliquant que sur « 13 millions d’allocataires, 49.000 fraudeurs ont été sanctionnés. » Et visiblement, il va s’employer à les faire tomber !

Publié par Claire le 15 Sep 2020
0