Livret A : les économies des Français vont être ponctionnées

Depuis le confinement, les Français épargnent énormément sur leur Livret A et leur LDDS qui totalisent cent milliards d’euros. Une somme rondelette dont une partie va servir à financer le plan de relance.

L'argent du Livret A réquisitionné

>>> À lire aussi : Calendrier des impôts : à quoi faut-il s’attendre jusqu’à la fin de l’année ?

L’argent du Livret A réquisitionné

55 millions de Français possèdent soit un Livret A soit un Livret de Développement Durable et Solidaire afin d’épargner sans craindre le moindre impôt, dévoile France Info. Fort heureusement, le plan de relance ne précise pas qu’un impôt va être mis en place, mais le gouvernement autorise la Caisse des dépôts à réquisitionner 26 milliards d’euros pour payer la construction de ponts, des logements sociaux (11,1 milliards d’euros) et des énergies renouvelables.

Qu’est-ce que cela signifie ? Pour le bon déroulement du plan de relance, le gouvernement a besoin d’argent pour faire face aux nouveaux financements. Ainsi, des prêts sont mis en place pour les projets prioritaires tels que la santé, la transition écologique et énergétique, mais également le tourisme. Par ailleurs, les élus auront accès à cet argent pour  mettre en place des transports propres (6,3 millions d’euros). Les Français auront-ils moins d’épargne ?

>>> À lire aussi : Épargne : ce livret rapporte deux fois plus que le Livret A !

Des changements pour le Livret A ?

Bien que cette annonce semble de mauvais augure pour l’épargne des Français, c’est loin d’être le cas. En effet, ce prêt ne change rien au taux du Livret A fixé à 0,5 % et l’épargnant ne paiera aucun impôt. La Caisse des dépôts mesure l’urgence de la situation et promet que 80% du montant réquisitionné sera investi “sur les territoires” dans les deux ans, souligne Le Figaro.

Toutefois, le gouvernement incite les Français à investir et à dépenser leur argent pour relancer l’économie. Entre janvier et juillet, les Français ont épargné pas moins de 28,6 milliards d’euros qui restent toujours bien au chaud dans les Livrets. Il s’avère que les épargnants craignent une seconde vague, le chômage ou tout autre accident et veulent être préparés financièrement.

>>> À lire aussi : Livret A : cette révélation sur son utilisation que vous ne soupçonniez pas

Source : Planet

Publié par Justine le 15 Sep 2020
0