Appelé le « Madoff de Boulogne », il détourne pas moins de 9 millions d’euros

Le « Madoff de Boulogne », comme on l’appelle, a mis en place une escroquerie en bande organisée de 9 millions d’euros. Avec 72 plaintes contre lui, le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer a rendu son verdict qui se veut exemplaire.

Madoff de Boulogne en prison

>>> À lire aussi : L’arnaque exorbitante de 675 000 € par une famille en escroquant 41 caisses d’assurance maladie et 55 mutuelles

Qui est le « Madoff de Boulogne » ?

Commençons par le commencement, le « Madoff de Boulogne » est en réalité un banquier qui se nomme Serge L. Il profite de son « excellente réputation » pour lancer la société « VIP Consultant » en 1997 avec son associé. Malheureusement, ce dernier se suicide en 2011 après avoir attiré l’attention de la justice.

En effet, les affaires commencent à aller de mal en pis en 2001, lors des attentats de New York. Les marchés financiers s’écroulent et « VIP Consultant » perd 1,5 million d’euros. Serge se justifie : « J’ai voulu avertir les clients, mais (mon associé) Pascal B. avait beaucoup plus à perdre. Il m’a dissuadé et m’a dit qu’on allait se refaire. A partir de là, ça a été la descente aux enfers ».

Mais il n’abandonne pas ! Il rencontre Jean-Bernard B en 2004, qui lui vante une nouvelle mine d’or en Afrique avec « des documents tamponnés par le gouvernement et les services douaniers du Burkina Faso ». Serge n’hésite pas et lui confie l’argent de ses clients… mais Bernard disparaît dans la nature. Avant d’être rattrapé en mai 2019 et condamné à 5 ans de prison.

>>> À lire aussi : Julien Courbet victime d’une énorme escroquerie qui lui fait perdre une grosse somme d’argent !

Direction la prison pour le « Madoff de Boulogne »

Au total, Serge L. a détourné 9 millions d’euros en essayant de sauver sa société. Pour sortir la tête de l’eau, il a profité des placements de ses clients entre 2001 et 2012. Ses clients sont désespérés : « J’ai voulu faire capitaliser 170.000 euros. J’ai tout perdu. Je suis arrivé à la fin de ce qu’on appelle la chaîne de Ponzi. L’argent que je lui ai confié a servi à renflouer les personnes arnaquées avant moi », dit Alain, un des 72 plaignants.

Pour ces faits, le « Madoff de Boulogne » écope de 30 mois de prison ferme. Cette peine « est la reconnaissance judiciaire qu’il n’a rien masqué, rien caché, qu’il a participé à l’enquête et qu’il s’est montré d’une grande sincérité dans les regrets qu’il a exprimé », rapporte son avocate Me Fabienne Roy-Nansion. En effet, Serge L. devait passer 5 ans derrière les barreaux dont 2 ferme.

>>> À lire aussi : 199 personnes victimes d’une terrible arnaque sur Le Bon Coin : 90 000 euros détournés !

Source : Capital

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Justine le 06 Juin 2020
0