Tarifs du gaz, pacs, chômage partiel : tout ce qui change au mois de mai

Si le déconfinement est prévu (mais pas certain) le 11 mai, mais la « vie normale » ne reviendra pas tout de suite. Cependant, depuis ce 1er mai 2020, la France connaît quelques changements. On fait le point !

Coronavirus : argent deductible impots

>> À lire aussi : Confinement : Carrefour fait une très grande annonce à tous ses salariés !

L’arrêt de travail pour garde d’enfant passe en chômage partiel

Avec une dégressivité appliquée aux indemnités maladie, les personnes en arrêt de travail pour garde d’enfant étaient inquiètes pour leur rémunération. Mais les salariés placés en arrêt de travail pour motif de garde d’enfant passent, à partir du 1er mai, en chômage partiel, comme le rapporte Capital.fr. Une décision qui semble rassurer environ deux millions de salariés, leur permettant de percevoir 84% de leur rémunération nette, et 100% s’ils sont payés au SMIC.

>> À lire aussi : Carte de déconfinement : découvrez si votre département est rouge, orange ou vert

Demande de bourse étudiant et tarifs de gaz !

Chaque année, c’est une période de stress pour les étudiants : la demande de bourse. Et si vous ne l’avez pas encore fait, vous avez jusqu’au 15 mai pour faire votre demande de bourse étudiante auprès du CROUS de votre région. De son côté, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a confirmé la baisse des tarifs du gaz. Une baisse de 1,3%  au total. Pour les personnes se chauffant au gaz, la baisse est de 1,3% , contre 0,3% pour le gaz de cuisson et 0,7% pour le double usage eau chaude et cuisson.

C’est le moment de se pacser… Et d’acheter ?

Si vous voulez vous pacser, c’est le bon moment… En tout cas la bonne période. Dès aujourd’hui, le pacs coûte 102 euros, contre 230 euros jusqu’à maintenant. Une baisse de 128 euros, qui risque de faire plaisir à tous les amoureux. Attention, la taxe à destination de l’Etat est toujours d’actualité, et vous coûtera 125 euros. Un coût total de 227 euros, contre 355 auparavant. Les frais de notaire devraient également diminuer de 1,9%. Une baisse qui concerne la plupart des actes : vente immobilière, contrats de mariage ou encore déclarations de succession, comme le rapporte Capital.fr.

>> À lire aussi : Déconfinement : l’État vous offre 50€ pour vous inciter à utiliser ce mode de déplacement !

Source : Capital.fr

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Jessy le 02 Mai 2020
0