6 recettes de désherbant naturel, faciles, écologiques, économiques et efficaces !

Un désherbant naturel car les désherbants chimiques, on aime pas.  Et d’ailleurs, nous n’en avons pas besoin du tout ! La nature est bien faite et le mieux reste de lui faire confiance. Si dans votre jardin, elle vous offre parfois des mauvaises herbes, elle vous offre aussi de véritables remèdes. En voici 6 qui, littéralement, pourront sauver votre potager !

 

Le purin d’orties concentré : le désherbant naturel par excellence

purin d'orties

 

Bon, c’est vrai que le mot purin fait pas très glamour. Mais on s’en fiche.

 

– Laissez macérer 2 kilos d’orties coupées en petits morceaux dans 10 litres d’eau. Remuez chaque jour. Une fois que les bulles blanchâtres ont disparu (10 à 15 jours plus tard), il est temps de filtrer le tout et de le pulvériser sur les mauvaises herbes.

 

Il faut le reconnaître : l’odeur est juste nauséabonde. Le mieux, c’est de prendre vos orties lorsqu’elles ne sont pas encore montées en graines. Si le purin permet de tuer les mauvaises herbes, il est tout aussi efficace pour servir d’engrais. Un coup de fouet radical !

 

Purin d’angélique

purin d'angélique

 

Tout comme pour le purin d’orties, faites macérer 1 kg de feuilles pour 10 litres d’eau.

 

– Ce purin asséchera très rapidement vos mauvaises herbes. Vous n’aurez plus qu’à les arracher.

 

Autre intérêt : ayez de l’angélique dans votre jardin, si vous le pouvez : elle attire les pucerons. Et si les pucerons vont sur ses fleurs, ils n’iront pas dans votre potager ou sur vos belles fleurs.

 

Si, pour son utilisation en herbicide, vous souhaitez qu’il soit encore plus efficace, pulvérisez le par temps chaud et ensoleillé. Cela brûlera encore plus rapidement vos mauvaises herbes !

 

Le vinaigre blanc

vinaigre blanc

Le vinaigre blanc a des vertus toujours plus impressionnantes.

 

– Mélangez un litre de vinaigre blanc avec un litre d’eau. Comme pour le purin, pulvérisez par une (belle) journée ensoleillée. Résultat au top !

 

A noter que ce mélange pourra également vous servir à éloigner les fourmis. Si vous imprégnez un linge de ce mélange, il servira à éloigner les animaux indésirables. Le tout, sans les tuer. Et ça, on aime !

 

Petite astuce : si les pucerons et autres bêbêtes (qu’on aime bien voir dans la nature mais pas sur nos légumes) ont envahit vos cultures, suivez cette recette :

 

–  Dans un pulvérisateur : 3 parts d’eau, 1 de vinaigre blanc et une cuillère à café de produit vaisselle. Pulvérisez sur vos fruits et légumes. Testé personnellement !

 

Eau de cuisson des pommes de terre

cuisson

 

Conservez l’eau de cuisson de vos pommes de terre, de riz ou de pâtes.

Pulvérisez (chaud, de préférence) sur vos mauvaises herbes. Effet multiplié si votre eau est légèrement salée. Et si vous avez besoin de nutriments supplémentaires pour vos plantes, pensez à l’eau de cuisson des œufs. Tous les minéraux essentiels y sont ! Et ils enrichiront la terre et vos plantes.

 

L’herbe coupée

Simple comme bonjour : conservez l’herbe coupée (le paillis) et déposez une couche de 5 cm dans le potager. Il faut avouer que ce n’est pas radical à 100% contre les mauvaises herbes. Mais ça les diminue grandement. Ce n’est pas un désherbant en soi, juste une manière d’éviter que ne repoussent les mauvaises herbes !

 

En plus, le paillage permet de nourrir le sol, de garder la fraîcheur de la terre, de réduire les arrosages … Que du bénef’ si vous ne voulez pas passer votre vie à faire des allers-retours dans votre jardin et que vous préférez profiter. Seuls les insectes « utiles » y nicheront.

 

Sel ou bicarbonate de soude : un désherbant naturel

sel et bicarbonate de soude

C’est radical. Saupoudrez sur votre terrasse, vos graviers de sel ou de bicarbonate. La pluie se chargera d’éliminer les mauvaises herbes. Au jardin, le bicarbonate de soude (en pâte avec de l’eau) sera un allié de taille pour frotter vos tables, éliminer les mousses etc.

 

Son plus (qui peut aussi être son point noir !) le bicarbonate réduit l’acidité de la terre. Donc, en saupoudrer sur une terre acide permettra de la rééquilibrer. Et d’avoir des plantes magnifiques !

 

Le désherbant thermique

C’est la solution radicale par excellence. Si vous avez une grande terrasse et que les herbes et mousse la rendent glissante, pour 30 à 50 euros, vous en trouverez un très bon. Il brûle l’herbe et c’est instantané. Un désherbant naturel !

 

Attention tout de même : ces « mauvaises herbes » ne sont pas si mauvaises que ça. Elles ne sont pas là pour rien et sont utiles (et indispensables) à l’équilibre des sols. S’en débarrasser avec parcimonie, on est d’accord. Mais ne les exterminez pas toutes non plus ! Cela pourrait avoir l’effet inverse !

 

En bonus, en vidéo, découvrez les bienfaits du vinaigre de cidre pour votre organisme :

En savoir plus sur : - - - - - - - - - - - - - - -

Publié par Mélaine le 14 Sep 2018
0