#balancetonyoutubeur: les noms de Youtubeurs qui auraient demandé des faveurs sexuelles à des abonnés dévoilés…

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Après #Balancetonporc, voici #Balancetonyoutubeur. Sur le réseau social twitter, le Youtubeur Squeezie a balancé une bombe il y a quelques jours. Par la suite, les premiers noms sont sortis.

 

Squeezie brise l’omerta

Tout a démarré lundi soir avec le tweet plus que dévastateur du Youtubeur Squeezie. Suivi par plus de 5 millions de personnes sur twitter, Lucas Hameau a lâché un véritable séisme.

 

Le message est sans filtre « Les YouTubers (y compris ceux qui crient sur tous les toits qu’ils sont féministes) qui profitent de la vulnérabilité psychologique de jeunes abonnées pour obtenir des rapports sexuels, on vous voit, la vérité finit toujours par éclater », a déclaré le jeune homme dans un premier tweet. Et de poursuivre : « Je ne vais pas porter d’accusations précipitées mais les concernés ne sont pas forcément ceux auxquels vous pensez. Je voulais dans un 1er temps mettre un doigt sur ces pratiques et inciter les concernés à vite arrêter. Traiter ce sujet est complexe et nécessite du temps. » Si le youtubeur n’a pas donné de noms, Squeezie a entamé une première étape qui va amener certains groupes à chercher les noms des coupables.

 

Des premiers noms sortent dans la presse

Par la suite, une enquête journalistique a été effectuée. Si beaucoup de noms ont circulé sur le réseau social, le journal le Parisien a communiqué les noms des personnes incriminées. S’appuyant sur des captures de conversation, les journalistes ont pu identifier de nombreux vidéastes. On retrouve dans la liste des potentiels suspects des youtubeurs tels que MathPodcast, Wassfreestyle, Anthox Colaboy ou Efkan Kurnaz alias From Human To God.  Les jeunes femmes qui ont divulgué les conversations avec les youtubeurs assurent que chaque personne (ou presque) voulaient des photos nues et réclamaient également des rendez-vous privés.

 

La suite de l’affaire déterminera si d’autres youtubeurs se retrouveront dans le box des accusés. Précisons toutefois que seule une enquête de police peut réellement prouver la culpabilité des personnes précédemment citées et nous nous devons de préserver la présomption d’innocence.

SQE

Publié par Alvin le 10 Août 2018