10 faits surprenants sur Jean-Jacques Goldman que vous ne connaissiez sûrement pas !

Le 11 octobre prochain, le chanteur Jean-Jacques Goldman fêtera ses 65 ans. Pour cette occasion, voici quelques faits surprenants et que peu de personnes connaissent sur le chanteur. Après 35 années de carrière, il y en a des choses à savoir.

Composer pour draguer

En 1988, Jean-Jacques Goldman répondait à un questionnaire-express dans lequel il expliquait que ses premières compositions servaient à draguer. Ses premiers airs ont été composés sur des plages pour séduire les filles.

Jean-Jacques Goldman compose

Un chanteur d’église

Dès ses 14 ans, Jean-Jacques Goldman se met à chanter. Il entre dans la chorale de l’église de Montrouge « Red Mountain Gospellers ». Il jouera notamment de l’orgue électrique, achetée par la paroisse. Très rapidement, il deviendra le leader du groupe.

Jean Jacques Goldman églse

>>> À lire aussi : La métamorphose de Céline Dion : Michel Drucker dévoile ce qui a changé depuis la mort de René

Un frère révolutionnaire

JJG avait, par son père, un demi-frère, Pierre Goldman. Dans les années 70, il était une figure marquante du milieu révolutionnaire d’extrême-gauche. Il soutiendra la guérilla communiste au Vénézuela, puis deviendra un bandit. Il sera jugé puis condamné pour un braquage qui aura fait deux morts. De nombreuses personnalités le soutenaient, telles que Jean-Paul Sartre, Simone Signoret ou encore Simone de Beauvoir. En 1979, il sera assassiné dans une rue du XIIIe arrondissement de Paris, la pègre et une organisation d’extrême droite seront soupçonnées.

pierre goldman

Votre article continue en Page 2. Cliquer sur « Page suivante » pour poursuivre la lecture

Publié par Coralie le 10 Sep 2019
 
0