« No Time To Die » : les acteurs ne connaissent pas la fin du prochain James Bond pour une raison bien particulière !

Encore quelques mois d’attente avant de découvrir « No Time To Die » (« Mourir peut attendre » ), le 25e volet des aventures de James Bond au cinéma dont la sortie est prévue pour le 8 avril 2020.

Le tournage du film, commencé au printemps dernier, s’est achevé au début du mois d’octobre en Italie. Après des séquences tournées en Jamaïque, sur les terres de Ian Fleming, en Norvège et à Londres, l’équipe technique a terminé son périple en posant ses valises dans le sud de la Botte, dans le décor pittoresque de Matera. Daniel Craig et Léa Seydoux s’étaient d’ailleurs embrassés, pour les besoins du film, dans ce cadre époustouflant, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

>>>À lire aussi : Les images du baiser torride entre Léa Seydoux et Daniel Craig sur le tournage de James Bond (vidéo)

Une méthode radicale pour éviter les fuites sur la fin du prochain James Bond

La publication de ces clichés dans la presse semble n’avoir pas vraiment plu au réalisateur Cary Fukunaga. Pour éviter de nouvelles fuites sur les scènes finales de ce 25e épisode des aventures du plus célèbre des agents secrets, le réalisateur américain a fait tourner trois fins alternatives à ses acteurs, selon les informations du Daily Mail.

Plus fort encore, selon la volonté des producteurs du film, Cary Fukunaga, qui avait remplacé Danny Boyle au pied levé après sa défection pour des raisons artistiques, serait la seule personne de l’équipe technique à connaître la véritable issue du prochain James Bond. Daniel Craig, qui interprète l’espion britannique pour la cinquième et dernière fois, et tous les autres acteurs du film ne savent donc encore pas de quelle manière se termine ce 25e opus.

>>>À lire aussi : Découvrez le casting du prochain James Bond, No Time To Die

Un tournage chaotique pour le nouveau James Bond

Le tournage de « No Time To Die » , qui sortira dans les salles le 8 avril prochain, a connu plusieurs déboires depuis le printemps dernier. Daniel Craig s’est blessé à la cheville lors des premières scènes enregistrées en Jamaïque. Il a dû subir une opération à la cheville, qui l’a tenue écarté des plateaux de tournages pendant deux semaines.

Quelques semaines tard, une scène d’explosion qui devait être « contrôlée » dans les studios de Pinewood, près de Londres, s’est très mal passée, provoquant des scènes de panique sur le plateau. « Personne n’a été blessé sur le plateau, mais un membre de l’équipe qui se trouvait hors de la scène a été légèrement blessé » avançait la production dans un tweet posté sur le compte officiel du film.

>>>À lire aussi : La catastrophe évitée de peu sur le tournage de James Bond

En savoir plus sur : -

Publié par Maxime le 23 Oct 2019
0