La Belle et la Bête est le film le plus dangereux de Disney selon une professeure d’université

Publié par Nicolas F le 12 Avr 2019


On le sait tous, les contes et les fables peuvent parfois être très cruels. Avant d’être transformés en de magnifiques histoires féériques par Disney, les contes sont surtout des histoires remplies de scènes d’inceste, de parricides, d’infanticides ou de mariages forcés. Mais parfois, certains vont un petit peu trop loin en analysant les sous-entendus des films Disney, déjà bien édulcorés de leur version originale. Ainsi, une chercheuse anglaise a récemment dévoilé quel était selon elle, le Disney le plus dangereux, et vous allez voir que l’histoire n’est pas aussi romantique qu’on le pense.

> À lire aussi : Les contes de fées modernes : la vérité sur les histoires Disney

La Belle et la Bête est très violent et dangereux pour les femmes

Le docteur Victoria Cann est chercheuse en sociologie et études comportementales à l’université East Anglia de Norwich, et elle a récemment donné son avis sur les films de Disney qui représentent toute l’enfance de millions de personnes dans le monde. Parmi les films qui l’ont la plus choquée, il y a La Belle et la Bête. Selon elle, ce film est le plus dangereux de tout le catalogue Disney. « Ce film est le plus dangereux car le personnage de la Bête est toujours sur le point de devenir violent. » La professeure y ressent le malaise que peut éprouver une femme qui vit dans la crainte que son mari violent fasse une crise soudaine. « Cela donne aussi l’idée fausse qu’une femme, si elle persévère suffisamment longtemps, puisse espérer changer le caractère d’un homme violent ».

> À lire aussi : Cet illustrateur repense les méchants de Disney

Aladdin est raciste, Blanche-Neige donne des complexes

« À la fin, la Bête se transforme en un bel homme blond afin de vivre une fin heureuse. Cela donne l’impression que parce qu’il est devenu beau, à présent il est moins menaçant. » Victoria Cann parle aussi du syndrome de Stockholm que vit Belle, lorsqu’elle tombe amoureuse du monstre qui la retient prisonnière. Mais La Belle et la Bête n’est pas le seul film que Victoria Cann fustige. Aladdin ne serait pas mieux selon elle. Ici, il s’agit plutôt d’un problème de racisme, car les personnes à la peau claire sont gentilles et celles à la peau sombre sont méchantes. Peut-être faut-il lui rappeler que le personnage le plus charismatique du film à la peau bleue ! D’autres docteurs, comme Laura Coffey-Glover avait déjà pointé le fait que Blanche-Neige pouvait être à la base de certains complexes chez les jeunes filles. La Belle au bois dormant, quant à elle, fait l’apologie de l’anorexie. Sans parler des scènes d’agression sexuelle à chaque fois qu’un prince embrasse une princesse sans leur consentement.

belle et la bête film dangereux

Crédits : Giphy, Disney

->À lire aussi : Voilà à quoi ressemblent les filles de Disney en version « X » !

En savoir plus sur : - - - - - - - -

 
0