Sorties ciné du 09 janvier 2019 : les films à ne pas rater cette semaine au cinéma

Après une pause synonyme de fêtes de fin d’année, nous voilà de retour cette semaine pour parler des sorties au cinéma. Au programme cette semaine : le nouvel opus du spin-off de la saga Rocky, l’histoire derrière Cyrano de Bergerac et une comédie sociale sur les femmes SDF.

 

Creed II

affiche creed 2

 

Après un premier opus couronné de succès, Adonis Creed revient pour un nouveau combat. Mais il doit apprendre à composer avec ses nouvelles obligations personnelles en plus de sa préparation pour ce qui devrait être le match le plus important de sa vie. Car ce n’est pas n’importe qui qu’il va retrouver sur le ring : Viktor Drago, le fils de celui qui a tué son père Apollo.

Mais Adonis peut toujours compter sur le soutien de Rocky Balboa pour le guider dans ce périple où la famille est au centre de tout. Bien entendu, le casting du premier volet est de retour mais un changement est à noter à la réalisation. Très occupé par la franchise Black Panther chez Marvel, Ryan Coogler laisse sa place au jeune Steven Caple Jr.

 

 

Les Invisibles

affiche les invisibles

 

La municipalité a décidé de fermer l’Envol, un centre d’accueil pour femmes SDF. Les travailleuses sociales qui s’en occupent sont révoltées et n’hésitent pas à tout faire pour parvenir à réinsérer ces femmes pendant les 3 mois qui leur restent. Pour aider ces personnes dans le besoin, elles s’affranchissent des règles, quitte à user de procédés parfois illégaux.

Avec cette nouvelle comédie sociale, le réalisateur Louis-Julien Petit dépeint une réalité grave parfois oubliée à propos du quotidien de ces femmes en situation de précarité. Les travailleuses sociales sont interprétées par Audrey Lamy, Corinne Masiero, Noémie Lvovsky et Déborah Lukumuena. Elles ont été accompagnées par un groupe de plusieurs femmes anciennement SDF pour venir compléter le casting de ce film.

 

 

>> A lire aussi : Rami Malek remporte le prix Golden Globes du meilleur acteur

 

Forgiven

affiche forgiven

 

Nous sommes en 1994, à la fin de l’Apartheid. Tout juste nommé président de la commission Vérité et réconciliation, Desmond Tutu se confronte à d’anciens tortionnaires à qui il offre une possibilité de rédemption contre des aveux. Sa rencontre avec Piet Blomfield, un assassin condamné à perpétuité, l’intéresse particulièrement puisqu’il possède des informations sur une disparition que Desmond Tutu souhaite élucider.

Entre l’arrogance et le racisme de Piet et ceux qui ne souhaitent pas qu’ils parlent, cette affaire va être plus compliquée que prévu. Ce film adapté de la pièce The Archbishop and The Antichrist est réalisé par Roland Joffé et parfaitement servis par les performances de Forrest Whitaker et Eric Bana dans les rôles principaux.

 

 

L’Ange

affiche l'ange

 

L’histoire se déroule à Buenos Aires en 1971. Carlitos n’est encore qu’un lycéen qui rêve d’être libre. A l’école, son chemin croise celui de Ramon avec qui il va former un duo de perturbateurs. Petit à petit, leur quotidien dérive vers le crime où vols et bientôt meurtres ne sont plus que de simples façons de s’exprimer.

Ce biopic de Luis Ortega retrace l’histoire de Carlos Robledo Puch, un meurtrier qui a sévi entre 1971 et 1972. Derrière sa gueule d’ange se cachait pourtant un véritable tueur en série surnommé « L’Ange noir » ou « L’Ange de la Mort ».

 

 

Votre article continue en page 2. Cliquez sur « page suivante » pour découvrir la suite.

 

Publié par Axel le 08 Jan 2019