Une société japonnaise recrute vos aisselles … Pour y mettre de la pub !

Vous avez bien lu ! Une société japonaise, la Wakino Ad Company vient de trouver une nouvelle façon de faire de la pub !

 

Des aisselles publicitaires dans le métro

C’est vrai que de la pub, on en voit partout : prospectus, télé, Internet, métro, bus, villes … Tant et si bien qu’à force d’en être inondés, on ne les vois plus !

 

Et c’est le b-a-ba du marketing : pour qu’une annonce marche, il faut inciter à la curiosité, la voir dans des endroits que l’on ne soupçonnerait pas, être surpris par la marque et qu’elle fasse intrusion là où personne ne l’attend ! Et c’est bien ce qu’a compris cette agence !

 

Elle se propose donc d’utiliser les aisselles des jeunes femmes pour … Y coller leurs pubs ! Et c’est dans le métro, Saint lieu des bras levés pour s’accrocher, que cette nouvelle pub a fait ses premiers pas !

 

Des aisselles … Rémunérées !

Bien-sûr, les personnes qui acceptent de prêter leurs aisselles sont rémunérées par l’annonceur le temps du trajet …  Un décalcomanie est donc collé sous votre bras par l’annonceur. Votre mission, si vous l’acceptez ? Levez les bras le long du trajet !

 

Bon soyons honnêtes : bien-sûr que notre regard serait happé par ces aisselles !

 

L’idée n’est pas nouvelle !

Et pour cause : l’Absolute Territory PR proposait déjà en 2013 de coller leurs affiches … Sur les mollets des jeunes femmes ! Pratique, peu coûteux et ambulant !

 

L’inconvénient : cela ne peut donc pas fonctionner en hiver ! Ce ne seraient donc que quelques mois dans l’année … Mais la question qui se pose est plutôt déontologique : on parle tout de même d’un annonceur qui paie un bout de votre peau, se sert des femmes en les rendant vitrines de leur marque !

 

Bon, décidément, les japonais n’en finiront jamais de nous surprendre ! Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Seriez-vous prêts à céder quelques centimètres carrés de votre peau en échange d’un peu d’argent ?

 

 

 

En savoir plus sur : - - -

Publié par Mélaine le 04 Août 2018