Une maman sourde crée des masques transparents pour lire sur les lèvres de ses proches

Nous l’avons tous remarqué, le masque de protection que certains s’imposent par choix, d’autres par obligation, par respect, en fonction des lois en vigueurs, n’est pas des plus pratiques. Le problème est que ce bout de tissu couvre la moitié du visage et qu’une bonne partie de l’expression non verbale devient incompréhensible. Mais avez-vous pensé aux sourds qui se servent du mouvement des lèvres pour vous comprendre ? Cette maman britannique, sourde elle-même, a confectionné des masques avec une fenêtre en plastique transparent pour sa famille, afin de continuer à pouvoir les comprendre.

> À lire aussi : Coronavirus : il fabrique des masques de luxe en peau de python et d’iguane ! (vidéo)

Les masques empêchent une bonne partie de la compréhension de la communication non-verbale

Justine Bate, 42 ans, originaire de Manchester, a créé des masques spéciaux pour rendre sa propre vie et celle de sa fille, plus faciles. Justine et sa fille sont toutes les deux sourdes. Teona, 10 ans, a beaucoup de mal à vivre la situation de crise du coronavirus où la majorité des gens deviennent incompréhensibles à cause de leur visage qui est caché par un masque. Dans certains pays il est obligatoire de le porter dans l’espace public, dans les transports en commun ou dans les magasins. Justine est artiste et travaille dans le graphisme. Elle a utilisé ses dons créatifs pour coudre des masques un peu particuliers, qui permettront à elle et sa fille de comprendre leur entourage.

> À lire aussi : Confinement : Cet homme fabrique un masque de protection à partir… d’une vieille télévision, preuve en images !

Cette maman vend des masques transparents pour pouvoir lire sur les lèvres

Justine a distribué son masque en plastique qui comprend une fenêtre transparente, à son mari, et à d’autres proches. La famille porte ces masques ingénieux et ils ont fait leur preuve. Fière de son travail, Justine l’a ajouté à son portfolio et rapidement, elle a reçu des commandes. Dorénavant, elle coud ces masques et les vend 5,99 £ pièce. Elle dit en avoir déjà vendu 42 mais elle a une liste de commandes de plusieurs centaines de personnes. « On n’arrive pas à les faire assez vite », se plaint son mari, qui l’aide à la confection. « On a des messages de personnes en maison de repos, qui sont atteints de démence et d’enfants qui ont un certain type d’autisme qui leur provoque une angoisse de voir des gens avec des masques ».

> À lire aussi : Confinement : elle réalise un masque de protection avec une simple chaussette (VIDÉO)

Crédits : SWNS  – Source : Ladbible

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Nicolas F le 31 Mai 2020
0