Incendie de Notre-Dame, Victor Hugo l’avait-il prédit ?

Victor Hugo, un poète, romancier et dramaturge du 19ème siècle, se voit propulser au top des ventes, avec son oeuvre Notre-Dame de Paris publié en 1831. L’intrigue se situe en 1482, au moment du règne de Louis XI. Et pourtant, un passage de ce roman semble relater l’événement de ce lundi à Notre-Dame.

 

>> À lire aussi : Reconstruire Notre-Dame en cinq ans : le pari fou d’Emmanuel Macron !

Notre-Dame de Paris, le roman prophétique

Lorsque l’on parle de Notre-Dame, on pense aux comédies musicales, aux films, mais aussi et surtout à l’oeuvre de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris. Et un passage du roman attire l’oeil des lecteurs : « Tous les yeux s’étaient levés vers le haut de l’église. Ce qu’ils voyaient était extraordinaire. Sur le sommet de la galerie la plus élevée, plus haut que la rosace centrale, il y avait une grande flamme qui montait entre les deux clochers avec des tourbillons d’étincelles, une grande flamme désordonnée et furieuse dont le vent emportait par moments un lambeau dans la fumée » .

Dans son roman, Victor Hugo fait de la cathédrale une grande héroïne, qui semble pourtant sombrer dans l’enfer des flammes, face à un peuple impuissant. Et lorsqu’on lit ces lignes, on peut facilement s’imaginer la scène de lundi soir… Un soir où les yeux ont subi la chute de la flèche de l’église. Un édifice à genou, dont le toit semblait s’engouffrer dans un enfer effrayant. Des flammes engloutissant l’église pendant plusieurs heures, face à des pompiers qui ne perdaient pas espoir. Aux pieds du monument, la peur, la tristesse et les cris des témoins se faisaient entendre, devant une scène aussi incroyable qu’absurde. Les flammes, aussi désordonnées et furieuses que dans l’oeuvre de Victor Hugo, semblaient dévorer la cathédrale, ne voulant laisser qu’un tas de cendres déplorable.

>> À lire aussi : Découvrez l’hommage émouvant des gamers après l’incendie de Notre-Dame de Paris

Victor Hugo utilise l’écriture comme cri du désespoir

Chaque mot du romancier s’apparente ici à une sorte de prophétie aussi inimaginable que captivante. Désormais, les lecteurs n’auront plus besoin d’imaginer la scène pour comprendre le désastre que Victor Hugo a retranscrit dans son oeuvre. Mais véritable prophétie, ou subterfuge de la part de l’auteur pour présenter sa propre vision de Notre-Dame de l’époque ? Ce grand écrivain a décidé d’utiliser l’art de l’écriture pour exprimer ses sentiments sur le monument qu’il idolâtre tant, et qui a été victime d’un incendie et de dégradations en 1830 : « Si belle qu’elle se soit conservée en vieillissant, il est difficile de ne pas soupirer, de ne pas s’indigner devant des dégradations, des mutilations sans nombre que simultanément le temps et les hommes ont fait subir au vénérable monument, sans respect pour Charlemagne qui avait posé la première pierre, pour Philippe-Auguste qui en avait posé la dernière » écrit-il dans sa préface. Lorsqu’il écrit ces lignes, Victor Hugo a espoir que le peuple français prenne conscience de l’importance du monument, et de l’intérêt de sa rénovation. Un cri de désespoir qui a été entendu, puisqu’en 1844, la rénovation de la cathédrale est lancée.

Photo : Fabien Barrau

Notre-Dame de Paris propulsé au top des ventes

Après le terrible événement qui a meurtri la cathédrale Notre-Dame lundi soir, certains se sont souvenus avoir déjà lu cette scène épouvantable dans un roman : Notre-Dame de Paris de Victor Hugo. Comme pour rendre hommage à la cathédrale, des milliers de personnes ont acheté le roman de l’écrivain du 19ème siècle. Notre-Dame de Paris était numéro un des ventes sur Amazon mardi matin. Mais le phénomène se retrouve également chez les libraires, qui sont pour beaucoup en rupture de stocks. À Paris, la librairie L’attrape-coeur est déjà en rupture, et la libraire était déjà à cinq commande mardi matin, comme le rapporte le site 20minutes.fr. La librairie Gibert Joseph est également en rupture. Un phénomène dû à l’engouement qu’a engendré l’incendie, où certains voient un passage du roman comme une prophétie de la part du romancier.

On se souvient du phénomène autour du roman Paris est une fête d’Ernest Hemingway, après les attentats du 13 novembre 2015.

 

ACHETER LE LIVRE « NOTRE DAME DE PARIS » ICI

>> À lire aussi : Comment participer à la reconstruction de Notre-Dame de Paris ?

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Jessy le 17 Avr 2019
 
0