Les jouets en plastique dans les Picsou Magazine c’est fini !

Publié par Emma le 01 Avr 2019

Soucieux de l’environnement, le groupe Disney Hachette Presse qui édite Picsou magazine a annoncé la suppression des jouets en plastique offerts aux jeunes lecteurs. C’est une page de l’enfance qui se tourne avec cette annonce.

 

 

Sans plus attendre, le tout nouveau Picsou Magazine sortira ce mercredi 3 avril. Mais que les lecteurs assidus se rassurent, le jouet en plastique est remplacé par d’autres cadeaux surprises en papier, donc moins polluants. Il s’agira de la première parution d’un Picsou Magazine sans le fameux jouet dont les enfants raffolaient, depuis la création de la publication en 1972. Le groupe Disney Hachette Presse s’est exprimé dans un communiqué de presse pour expliquer sa volonté de s’inscrire dans la transition écologique et de limiter ainsi les déchets plastiques.

 

>> À lire aussi : Mickey Mouse s’envoie en l’air 

 

Moins de plastiques pour plus de pages, le pari de Picsou Magazine

Après l’annonce du retrait des mythiques pistolets à eau ou araignées gluantes, les fans redoutent la parution du prochain numéro et commencent à s’affoler sur les réseaux sociaux. Certains menacent même d’enfiler… leur gilet jaune en guise de protestation.

 

 

Qu’ils se rassurent, Picsou ne les a jamais déçus et ne commencera sûrement pas aujourd’hui. Au programme c’est une nouvelle formule bien plus étoffée qui les attend. Le numéro 542 qui sortira mercredi contiendra d’après le groupe Disney Hachette Presse le double de pages (304 au lieu de 148) et non plus un mais trois cadeaux en papier. De quoi redonner le sourire à ceux dont l’enfance a été brisée après cette annonce.

 

Le magazine bimestriel qui se vend aujourd’hui a plus de 72 000 exemplaires en France a profité de cette initiative pour intensifier ses contenus en bande dessinée. Une nouvelle section devrait être dédiée à la pop culture (cinéma, musique, youtubeurs, jeux vidéos…) Comme les bonnes nouvelles n’arrivent jamais seules, de telles améliorations ont un coût et il faudra désormais compter 60 centimes de plus à l’achat pour un prix de 5.50 contre 4.90 auparavant pour un numéro classique. Picsou serait-il prêt à les débourser ?

 

Ça peut vous intéresser :

-> « Fallait demander » une BD qui nous aide à comprendre le souci de la répartition des tâches ménagères…

-> Horrible : des rivières de plastique choquent le monde entier ! (Vidéo)

-> Le journal de Marianne : la BD à ne pas manquer ! 

 

En savoir plus sur : - -