Le Mont Saint-Michel est-il Normand ou Breton ?

Cela fait maintenant des centaines d’années que Bretons et Normands bataillent pour savoir dans quelle région se situe le Mont Saint-Michel.

Mont Saint-Michel

À lire aussi : Fait rare : une baleine échouée morte de faim découverte sur une plage de Normandie…

L’histoire du Mont Saint-Michel

C’est en 709, à la demande de l’archange Michel, qu’une abbaye est érigée sur l’îlot du Mont Saint-Michel par Aubert, évêque d’Avranches. L’Avranche étant « l’ancien département » de la Manche, l’édifice est Normand. Le rocher et l’abbaye deviennent alors un haut lieu de prière du christianisme.

Mais en 847, la Gaule se fait attaquer par les Vikings, l’église abbatiale est mise à sac et les moines se font assassiner. En 867, dans l’incapacité de défendre les attaques répétées des Bretons et Vikings contre le Mont Saint-Michel, le Roi de France Charles le Simple cède le Cotentin et l’Avranchin au Roi De Bretagne : Salomon. Un pacte de non-agression est alors signé entre la France, la Bretagne et les Vikings. Le rocher et le monument deviennent alors breton, même si son appartenance religieuse est toujours liée à l’archidiocèse de Rouen en Normandie.

frontières-bretagne-normandie

« Mais alors, il est breton le Mont Saint-Michel ?! » Et bien non. Le Mont Saint-Mich-Mich est bien normand !

À lire aussi : Quand une commune de Normandie brade des terrains à 1 € le m²

Le Mont Saint-Michel est normand

Même si Charles le Simple a cédé son monument aux bretons, le monarque entend bien le récupérer. Il signe alors un accord avec Rollon, un chef normand, qui promet de protéger les terres normandes des attaques bretonnes et norvégiennes.

Quelques années plus tard, en 933, le fils de Rollon (Guillaume Longue-Épée ou Guillaume Ier de Normandie)  reconnait la légitimité du nouveau Roi de France Raoul. Devenu jarl de Normandie, Guillaume se fait alors offrir le Cotentin et l’Avranchin, faisant de lui le propriétaire du rocher et rendant le monument aux normands.

Le Mont Saint-Michel est donc Normand depuis 933. 

La frontière est d’ailleurs visible sur Google Maps :

Mont-Saint-Michel-frontieres

>>>À lire aussi : Une entreprise bretonne affirme avoir inventé le camembert… râpé ! Mauvaise idée ou coup de génie ? (vidéo)

Autour du Mont Saint-Michel, le mythe du Couesnon

Selon la légende, le Couesnon (fleuve séparant la Bretagne et la Normandie) aurait changé de lit et rendant ainsi le Mont normand. Il est en effet possible que le cours d’eau séparant le Mont Saint-Michel de la Bretagne soit à l’époque du côté droit de l’îlot, ce qui aurait fait du monument une propriété bretonne. La commune de Roa-Sur-Couesnon à 5 kilomètres de là pourrait en attester. Cependant il n’existe aucun écrit prouvant que le fleuve se situait à droite de l’îlot et se serait déplacé sur sa gauche avec le temps, l’offrant ainsi aux Normands. Il est donc impossible de savoir si « le Couesnon dans sa folie, mis le mont en Normandie » comme le veut le dicton.

Ces photos incroyables prises pendant la construction des plus beaux monuments

En savoir plus sur : - -

Publié par Benjamin le 11 Avr 2019
 
0