Les Mormons autorisent le baptême des enfants de couples homosexuels

Publié par Emma le 05 Avr 2019

L’Église des mormons aussi appelée Église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours fait un pas vers la tolérance. À partir du jeudi 4 avril, les enfants nés de parents homosexuels ou transgenre pourront être baptisés si ils en font la demande.

 

Église mormone Salt Lake City dans l’Utah

 

-> À lire aussi : L’origine et la signification du doigt d’honneur pourraient vous surprendre !

 

Ça y est, c’est officiel. Si les parents homosexuels d’un enfant souhaitent le faire baptiser dans l’Église mormone c’est désormais possible. Cette décision « entre en vigueur immédiatement » indique l’institution religieuse. Un pas considérable vers la tolérance et l’acceptation des autres. L’Église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours explique dans un communiqué de presse : « Auparavant, notre manuel assimilait le mariage avec une personne du même sexe à de l’apostasie » . En d’autres termes, il s’agissait pour eux d’un reniement de la foi. Ont-ils changé d’avis ? Les mormons répondent « Bien que nous considérions toujours une telle union comme une grave transgression, elle ne sera plus traitée comme de l’apostasie (…) À la place, les comportements immoraux seront traités de la même manière, qu’il s’agisse de relations hétérosexuelles ou homosexuelles »

 

>> À lire aussi : Un prêtre gifle un bébé en plein baptême, la vidéo indigne la Toile et embarrasse l’Église de France. 

 

Autoriser le baptême, signe de tolérance de l’Église mormone

Il faut évoluer avec son temps et l’Église mormone l’a bien compris. Pour l’Église créée 1830 dont le siège mondial est situé à Salt Lake City dans l’Utah aux États-Unis, il est important de prôner la tolérance et le respect des autres. « Les efforts de nos membres pour faire preuve de davantage de compréhension, de compassion et d’amour devraient contribuer au respect parmi les gens de bonne volonté. Nous voulons réduire la haine et le mépris si répandus de nos jours » écrit l’Église.
Loin de renier leurs croyances initiales, elle insiste sur le fait que « ces changements ne constituent pas un revirement dans la doctrine de l’Église sur le mariage ou les commandements de Dieu concernant la chasteté et la moralité. »

 

Ça peut vous intéresser :

-> Polygamie: il a 24 épouses et 149 enfants, le Tribunal le condamne

-> À 12 ans, elle décide de révéler son homosexualité à l’église… regardez ce que les gens vont lui faire…

En savoir plus sur : - - -