Une petite île interdite aux femmes au Japon, et autorisée aux hommes nus !

Publié par Nicolas F le 28 Mai 2017

Okinoshima est une toute petite île japonaise aux mœurs singulières. Jamais une seule femme n’y a mis les pieds, et aucun homme habillé n’y a posé les pieds. Actuellement, un seul homme y vit, dans le respect des traditions. Si vous êtes un homme vous pourrez éventuellement lui rendre, visite, à condition de vous délaisser de vos vêtements.

 

Un seul homme y vit tout nu

Okinoshima est une île de près d’un kilomètre carré, qui se situe au large de la préfecture de Fukuoka. Sur l’île, on y applique le respect total de la religion Shinto. Comme c’est le cas du seul habitant de l’île qui joue le rôle de gardien. Quand il accepte de recevoir de la visite, seule la gente masculine y est la bienvenue. Les hommes doivent alors enlever leurs vêtements et assister à une cérémonie de purification.

(iromegane)

(mainichi.jp)

(mainichi.jp)

Les femmes sont impures pour l’endroit sacré

Les femmes y sont interdites depuis des siècles à cause d’une légende. Toute femme qui s’approche du sanctuaire Okitsu-gu se transforme en pierre. C’est donc pour éviter ce désagrément qu’elles sont tout bonnement interdites. De plus, les menstruations ont un rôle néfaste sur les esprits, car dans la tradition shinto, le sang est considéré comme une impureté. D’ailleurs tous les gens de la région respectent cette tradition car l’île est considérée comme la « résidence des dieux ».

Sanctuaire Munakata Taisha Okitsumiya (Japan Times)

200 hommes y viennent chaque année tout nus

L’île appartient à la société qui gère le sanctuaire de Manuakata Taisha et qui emploie le gardien et prêtre à l’année. Néanmoins, chaque année, 200 hommes débarquent sur l’île, à l’occasion d’une festivité religieuse. À l’heure actuelle, il y a un certain conflit entre l’UNESCO qui aimerait classer le site et sa tradition et les locaux qui y voient là la crainte de voir débarquer des touristes… masculins bien sûr.

Source : LadBible

 
0