Découvrez à quoi ressemblaient les rues de Paris en 1896 !

Publié par Maxime le 07 Déc 2018

Vous êtes-vous déjà demandés à quoi ressemblaient les rues que vous arpentez quotidiennement quelques siècles auparavant ? Si oui, la chaîne YouTube de Guy Jones est faite pour vous ! L’artiste, qui comptabilise 85 000 abonnés et plus de 18 millions de vues cumulées, retrace, restaure et compile de vieux films et enregistrements historiques du XVIII au XXe siècle. Dans une vidéo publiée en septembre dernier, Guy Jones met en lumière le Paris de la fin du XIXe siècle, entre 1896 et 1900. La capitale traversait une période faste, communément appelée la « Belle Époque« , une décennie après avoir accueilli l’Exposition universelle de 1889.

 

Paris en 1896, filmé par la société Lumière

Cette superbe archive a été tournée par la société Lumière, des frères Auguste et Louis Lumière, pionniers du cinéma, entre 1896 et 1900. Remasterisée par Guy Jones, qui a ensuite ajouté des effets sonores, elle offre un panorama captivant sur l’architecture de Paris. On y observe le ballet incessant de calèches sur les grandes artères de la capitale. On découvre aussi les tenues d’époque faites de longues robes ou costumes et de chapeaux en tous genres.

Paris pendant l'exposition universelle de 1889

 

Les Champs-Elysées : l’avenue mythique de Paris n’avait pas la même allure

Cette archive de 1896, dénichée par Guy Jones, risque de vous surprendre. On y retrouve notamment le parvis de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, plus fréquentée par les calèches que par les touristes à cette époque. Le Pont de l’Alma, alors surmonté d’une Passerelle de l’Alma, n’avait pas du tout la même allure. Il en va de même pour les Champs-Elysées, bordés par des arbres tout le long de la chaussée. La place de la Concorde, quant à elle, n’a pas connu beaucoup de bouleversements depuis la fin du XIXe siècle. On reconnaît ainsi l’Obélisque qui trône au centre de la place, l’hôtel de Crillon, les fontaines et l’église de la Madeleine en arrière plan. Le jardin des Tuileries accueillait les jeunes parisiens après la classe. Construit pour l’Exposition universelle, la Tour Eiffel et le trottoir roulant étaient alors des attractions incontournables de Paris en 1896. Une autre époque.

 

 

En savoir plus sur : -