Que signifie et d’où vient l’expression « avoir une drôle de binette » ?

Aaaah la langue française ! Entre les mots et les expressions, nous avons bien du travail ! Certaines expressions, justement, nous échappent.

 

On les utilise, sans les comprendre vraiment et parfois, on a bien du mal à les écrire. Et pourtant, elles sont des trésors de notre Histoire et font partie intégrante de notre patrimoine.

 

Aujourd’hui, voyons ensemble l’une d’entre elle «avoir une drôle de binette». Mais avant de voir son histoire, un petit jeu s’impose. Prenez un instant pour y réfléchir, vraiment. Selon-vous, que veut vraiment dire cette expression et quelle pourrait-être son origine ?

 

L’expression : « drôle de binette »

Pour comprendre cette expression, nous devons partir à la rencontre de Louis XIV. Ah le Roi Soleil. Il avait un petit pêché mignon, ce Roi. Il était coquet. Très coquet.

 

Et rien ne lui échappait : il aimait les bijoux dont ils se parait quotidiennement, portait de faux mollets qu’il accrochait à ses bas, de fausses hanches, un tas de rubans, des talons … Sauf qu’à 38 ans, le Roi doit se rendre à l’évidence : il perd ses cheveux.

 

C’est alors qu’il pense aux perruques. Bien qu’au début, cette idée le rebute, il comprend très vite qu’avoir différentes perruques pourraient bien aller de paire avec ses différents styles. Aussi, il fait confiance à un homme, un perruquier. Ce dernier a une petite boutique rue des Petits-Champs (aujourd’hui dans le IIème arrondissement de Paris). Cet homme fera des merveilles en envoyant des coupeurs de cheveux à travers tout le royaume. Il se plie en quatre pour trouver les meilleurs cheveux qu’il soit pour son Roi.

 

Et vous savez quoi ? Il va même jusqu’à envoyer ses coupeurs de cheveux raser les morts, expliquant que « Je prélèverais toutes les têtes du royaume pour parer celle de Sa Majesté ».

 

L’extravagance de son travail est folle : il n’a aucune limite. Et le Roi non plus, qui, pas peu fier, portera tout un tas de ses perruques.

 

Même celles qui lui vont mal …

 

Nous ne vous avons pas dit. Le nom de ce perruquier, c’est Monsieur Binet qui a surnommé certaines de ses perruques des binettes. Si bien que dès lors que le Roi en mettra une qui ne lui va pas à ravir, on dira de lui qu’il a une drôle de binette.

 

Par extension, et avec le temps, la binette ne correspond plus qu’aux cheveux, mais au visage tout entier. Dire de quelqu’un qu’il a une drôle binette, c’est dire qu’il a une drôle de tête.

binette

En savoir plus sur : -

Publié par Mélaine le 20 Nov 2018
 
0