Turquie : un pont de 300 ans aurait-il été volé ?

Publié par Mélaine le 23 Oct 2018

C’est l’histoire insolite du jour. Celle d’un pont, situé dans un petit village turc. Un monument vieux de 300 ans qui a tout simplement disparu, du jour au lendemain.

 

Quand un pont de 300 ans disparaît

Il s’agit de l’histoire d’un pont à arches en pierre long de cinq mètre qui s’est littéralement volatilisé la semaine dernière, dans la province de Gümüshane, au nord-est de la Turquie.

 

Il permettait de relier le village à trois hauts-plateaux et traversait le petit ruisseau Balahor. Âgé de 300 ans, il était encore fréquemment emprunté par les bergers qui emmenaient paître leurs troupeaux dans les hauts-plateaux.

 

Les villageois ont eu la mauvaise surprise de ne plus retrouver qu’un simple pilier à la place du pont. Ce dernier faisait partie du patrimoine local et avait été vu intact pour la dernière fois lundi dernier.

un pont volé

Qui a volé le pont ? Une enquête ouverte.

Bien-sûr, toutes les causes les plus plausibles de la disparition du pont ont été analysées. Malgré les précipitations du mardi et du mercredi, aucune inondation n’aurait pu l’emporter. Et quand bien même celui-ci se serait effondré, aucune pierre n’a été retrouvée sur la rive. De plus, l’eau qui coulait sous le pont n’était qu’un petit ruisseau. Bien trop faible pour emporter avec lui tout un pont.

 

Une enquête est ouverte. Les villageois, quant à eux, passée la surprise de voir un tel monument disparaître, crient désormais au voleur.

 

Il faut savoir que cette région de l’Est de la mer Noire abrite de nombreux ponts très anciens. Ils datent pour la plupart des périodes byzantine, seldjoukide et ottomane. De quoi avoir beaucoup de valeur pour ceux qu’on appelle les « voleurs de trésors historiques« .

 

Malheureusement et très injustement, le pont ne figurait pas sur la liste du patrimoine culturel national. Il y a donc très peu de chance qu’il soit reconstruit.

En savoir plus sur : - - - -

 
0