CHOC : le 1er Août nous avons épuisé toutes les ressources de la Terre pour l’année…

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

C’est un sujet de plus en plus inquiétant voire affolant. Il avait fait parler de lui l’année dernière et ce sera encore pire cette année. Le 1er août, nous aurons épuisé les ressources naturelles de la Terre pour l’année et vivrons donc à crédit.

 

Un constat alarmant

Pour faire simple, avec des mots concrets et précis, le 1er août 2018 sera  « la date à laquelle nous aurons utilisé plus d’arbres, d’eau, de sols fertiles et de poissons que ce que la Terre peut nous fournir en un an pour nous alimenter, nous loger et nous déplacer et émis plus de carbone que les océans et les forêts peuvent absorber », explique Valérie Gramond de WWF. Pour visualiser, il nous faudrait aujourd’hui 1,7 terre pour « subvenir à nos besoins« .

 

Un épuisement des ressources de plus en plus précoce !

La technique visant à mesurer le « jour du dépassement » a vu le jour en 1971. Elle est basée sur un calcul simple mettant en évidences les données suivantes : la bio capacité divisée par l’empreinte écologique ramenées aux 365 jours que comptent une année.

 

En 1971,  le jour du dépassement était le 24 décembre. Et déjà là, l’association Global Footprint Network alarmait : il était impossible de « mettre de côté » en cas d’imprévu …

 

1980 : 5 novembre.

 

90 : 13 octobre.

 

2000 : 25 septembre.

 

Aujourd’hui, au 1er août.

 

Un bond terrible à cause de « la surconsommation et du gaspillage », explique Valérie Gramond. Elle rappelle également que dans le monde, 1/3 des aliments finissent à la poubelle …

 

Conséquences de l’épuisement des ressources

Les conséquences sont aussi simples que tragiques : la terre ne peut plus se régénérer. C’est ce que nous vivons concrètement avec la difficulté à trouver du poisson aujourd’hui.

 

Une moyenne

Attention : il s’agit d’une moyenne, comme le précise Pierre Cannet de WWF : « Nous avons des responsabilités différentes : des petits pays avec peu de population, comme le Qatar et le Luxembourg, ont une empreinte écologique extrêmement forte ».

 

Pour concrétiser : si tout le monde vivait comme eux, la jour du dépassement interviendrait dès les 9 et 19 février. Tandis que pour le Vietnam, la date serait celle du 21 décembre.

 

Des solutions possibles

Inverser la courbe est encore possible ! Il faudrait pour cela revoir les manières dont sont pensées les villes, utiliser des énergies vertes, arrêter le gaspillage alimentaire et la surconsommation de viande et limiter l’expansion démographique.

Publié par Mélaine le 31 Juil 2018