En une journée, le Groenland a perdu 2 milliards de tonnes de glace

 

 

Selon la chaîne américaine CNN, le Groenland a subi une gargantuesque fonte de glace puisque le territoire a perdu plus de deux milliards de tonnes de glaciers, en seulement une journée. Pour les spécialistes, le plus inquiétant n’est pas tant la quantité de glace perdue mais bien que ce phénomène se produise beaucoup plus tôt que prévu.

Un réchauffement climatique qui s’accentue de plus en plus ? Jeudi dernier, la seconde plus grande île du monde, après l’Australie, a senti une abondante fonte de glace et a perdu deux milliards de tonnes de glace. Néanmoins, la plupart des scientifiques ne semblent pas alarmés par la situation puisque cela représente moins d’un millionième du volume total de glace.

>>> À lire en plus : Fin de l’humanité ? Un rapport très inquiétant ne donne plus que quelques années à vivre à l’espèce humaine…

La fonte actuelle devait se dérouler trois semaines plus tard

Chaque année, la fonte des glaces du Groenland est habituelle et se déroule entre juin et août. Le pic de fonte a surtout lieu en juillet mais cette année, il a eu lieu…trois semaines plus tôt ! Selon Thomas Mote, chercheur à l’Université de Géorgie, le Groenland pourrait subir d’importantes pertes de glace cette année entrainant des records: « Moins il y a de glace, plus elle fond rapidement » a t-il expliqué sur CNN, puisque le rôle de la glace est de protéger la calotte glaciaire de la chaleur. Selon le scientifique, ce pic s’est produit plus tôt que l’année record de 2012, année où le Groenland avait vu sa glace disparaitre sur la quasi-totalité de son territoire.

Des records de températures pourraient être enregistrés cet été, au Groenland.

>>> À lire en plus : Cette entreprise mexicaine a trouvé une solution insolite pour produire du fioul bio ! L’idée est révolutionnaire

De probables records de pics de chaleur au Groenland cet été

Prévisionniste chez Météo France, Etienne Kapikian a dévoilé que les températures étaient inhabituellement en hausse à cette période de l’année, au Groenland. Dans certains territoires, des records de pics de températures pourraient être enregistrés. Selon le Parisien, cette conséquence climatique proviendrait d’une « zone à haute pression située sur l’est du Groenland. » : « Ce phénomène aspire de l’air chaud et humide venant de l’Atlantique centrale, ce qui entraîne des températures plus élevées sur la glace. La haute pression empêche également la formation de précipitations et conduit à un ciel clair et ensoleillé. »

>>> À lire en plus : Ces sacs plastiques devraient vous couper l’envie de les gaspiller !

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Églantine le 18 Juin 2019
 
0