Des bains à 38 degrés sur les quais de Seine à Paris, l’opération de communication de Ikea passe mal !

Si les magasins Ikea, des entrepôts immenses dont la superficie oscille entre 15 000 et 25 000 m², sont généralement situés en périphérie des grandes villes françaises, la marque suédoise va innover. Le géant de l’ameublement ouvrira un nouveau magasin de 6000 m² dans le quartier de la Madeleine en plein Paris, le 6 mai prochain. Deux mois avant l’ouverture tant attendue de ce magasin au format unique, Ikea se fait remarquer pour une opération de communication inédite. La firme suédoise propose de faire trempette tout au long du week-end dans des bains bouillonnants à 38 degrés installés sur les quais de Seine. Un coup de com’ qui fait bondir les élus écologistes de la capitale.

Ikea quais de seine

Crédit Ikea

 

Ikea installe ses bains chauds sur les bords de Seine

Deux mois avant l’ouverture du magasin Ikea Paris Madeleine, les bords de Seine vont se transformer en petit coin de Scandinavie à partir de vendredi. « Du 1er au 3 mars, Ikea s’installe sur les quais de Seine pour vous faire découvrir le nouveau catalogue de printemps dédié à la chambre et la salle de bain. Venez profiter en famille ou entre amis, de l’un des 6 bains suédois pour une expérience 100% scandinave ! » écrit la multinationale sur Twitter. Des dizaines de chanceux, tirés au sort, pourront ainsi profiter de cette offre unique et décalée face à l’île de la Cité.

 

>>>À lire aussi : Top 10, les faits divers les plus insolites de la semaine du 22 février

 

Les élus de Paris pestent contre l’opération de communication de Ikea

Mais cette initiative ne séduit pas les élus verts de la capitale. Le Groupe écologiste de Paris s’est fendu d’un communiqué pour fustiger cette installation. « D’ici quelques jours, les bains bouillonnants permettront, de 11h à 22h, de se baigner en plein air et en plein hiver dans une eau chauffée à 38 degrés. C’est une aberration écologique, un gaspillage énergétique complet ! Une opération de communication à l’image d’une marque peu regardante sur l’écologie. » rapporte le groupe en référence au Cash Investigation diffusé en janvier 2017 sur les méthodes discutables de Ikea. « Les écologistes ne se sont pas battu.e.s pendant plus de 30 ans pour des berges de Seine piétonnes pour que des grandes marques se les approprient pour toujours plus de bénéfices au détriment de la planète ! » insiste David Belliard, président du Groupe écologiste de Paris.

 

 

En savoir plus sur : -

Publié par Maxime le 28 Fév 2019
 
0