#PrayForAmazonia : de violents incendies ravagent le poumon de la Terre depuis plusieurs semaines

Depuis plus de deux semaines, la forêt amazonienne subit de plein fouet de violents incendies et plusieurs centaines d’hectares ont complètement été détruits. Depuis le début de l’année, les incendies en Amazonie sont en hausse de 83%.

1,74 million. C’est le nombre de tweets qui circulent, à l’heure où cet article est écrit, sur les flammes qui ravagent l’Amazonie, à travers le hashtag #PrayForAmazonia. Face à ces puissants incendies qui ne cessent de détruire le « Poumon vert » , l’opinion publique dénonce la politique anti-environnementale et destructrice de Jair Bolsonaro, président du Brésil depuis le début de l’année.

>>> À lire en plus : L’Islande a rendu hommage au premier glacier Islandais « mort » à cause du réchauffement climatique

1 000 hectares de l’Amazonie ont été déjà été brûlés

Résistante au feu dû aux conditions humides, la forêt amazonienne est pourtant en train de se consumer sous nos yeux. Depuis janvier, les incendies en Amazonie sont en hausse de 83% et selon la NASA, ils seraient dus en partie à une hausse des sécheresses et aux activités humaines. Depuis fin juillet, près de 1 000 hectares ont déjà été brûlés dans une partie de l’Amazonie dite brésilienne. Face à cette catastrophe, de nombreux internautes se sont insurgés avec le hashtag #PrayForAmazonia sur Twitter, recensant près de 2 millions de tweets depuis plusieurs jours : « L’Amazonie brûle depuis 16jours et personne n’en parle? » , « Au cas où ça échapperait à certains les poumons de la planète s’embrasent » ou encore « C’est incroyable faut faire quelque chose pour tout ça, le monde s’effondre. »

>>> À lire en plus : Pollution : il a neigé des particules de plastique dans les Alpes et en Arctique

Jair Bolsonaro dénonce une psychose environnementale

Conséquence de ces violents incendies, d’impressionnants nuages de fumées se sont répandus à Sao Paulo, état du Brésil ; se situant pourtant à plus de 2600 km de la forêt amazonienne… Une journaliste locale a dévoilé des photos effrayantes sur son compte Twitter: « Juste une petite alerte au monde : le ciel vient de se noircir à Sao Paulo, et d’après les météorologistes, la fumée vient de feux de forêt en cours à des milliers de kilomètres. Imaginez à quel point ça doit brûler pour produire autant de fumée ! SOS » Toujours selon la NASA, ces incendies ont crée un panache de fumée d’une superficie de 1,2 million de kilomètres carrés soit deux fois la taille de la France. Pour le président brésilien, Jair Bolsonaro, ces chiffres seraient des « mensonges » . Le chef d’Etat parle d’une « psychose environnementale. »

L’Amazonie, ou poumon de la planète, produit 20% de l’oxygène mondial. 

>>> À lire en plus : Sans le savoir vous avalez le poids d’une carte de crédit de plastique chaque semaine 

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Églantine le 21 Août 2019
0