L’Islande a rendu hommage au premier glacier Islandais « mort » à cause du réchauffement climatique

C’était le premier d’une longue séries d’adieux. Plusieurs islandais, dont le Premier Ministre et de nombreux chercheurs se sont réunis dimanche en Islande pour des funérailles un peu particulières. Ils sont ainsi venus rendre hommage au premier glacier de l’île perdu à cause du réchauffement climatique. Une victime de glace, disparue dans un monde qui se réchauffe à une vitesse sans précédent.

glacier

Images satellites du glacier Okjokull en 1986 et en 2019 NASA via AP

>>> A lire aussi: Des couvertures blanches anti-UV sont étendues sir le glaciers du Rhône pour ralentir sa fonte

Les funérailles symboliques d’un glacier

Des dizaines de personnes, dont le Premier Ministre Islandais et d’autres dirigeants se sont rendus à pied sur le site du glacier Okjökull. Autrefois emblématique, le glacier a été déclaré mort en 2014. Le Premier Ministre y a alors installé une plaque commémorative portant un message symbolique pour l’avenir à l’endroit même où se tenait avant le glacier qui s’étendait sur près de 25 kilomètres carrés.

D’autres politiciens ont aussi réagi à cette commémoration. L’ancienne présidente Irlandaise Mary Robinson a déclaré: « La mort symbolique d’un glacier est un avertissement pour nous et nous avons besoin d’agir » .

En effet, la glace couvre actuellement environ 10% de l’Islande, mais la hausse des températures mondiales causées par la combustion d’énergies fossiles et l’émission de puissants gaz à effet de serre fait fondre les glaciers du monde entier et monter le niveau de la mer.

Glacier commémoration

Jeremie Richard / AFP

>>> A lire aussi: Inquiétant! La fonte des glaces ets bine plus rapide que prévu …

« Nous savons ce qui ce passe et ce qui doit être fait »

« Okjökull est le premier glacier islandais à perdre son statut de glacier » peut-on ainsi lire en anglais et en islandais sur la plaque commémorative intitulée « Une lettre pour le futur » . « Dans les 200 prochaines années, tous nos glaciers devraient suivre le même chemin. Ce monument vise à reconnaitre que nous savons ce qui se passe et ce qui doit être fait. Seul toi sauras si nous l’avons fait » .

Les funérailles symboliques du glacier ont eu lieu quelques jours seulement après que les scientifiques aient confirmé que le mois de juillet a été le mois de plus chaud jamais enregistré sur Terre. La chaleur excessive de ce mois de juillet a alors provoqué une fonte massive de la calotte glacière du Groenland ce qui a entrainé la perte de milliard de tonnes de glaces.

Face a cette situation le Premier Ministre Islandais Katrin Jakobsdottir a publié une tribune dans le New York Times dans laquelle il appelle le monde entier à réagir. « Les grands et les petits pays, les entreprises et le gouvernement, les individus et les communautés, nous devons tous jouer notre rôle. Nous savons ce qui se passe et ce qui doit être fait. Aidez nous à garder la glace en Islande » .

Lettre au futur

Jeremie Richard / AFP

>>> A lire aussi:Alerte Climat: En 2050 les Parisiens auront l’impression de vivre à Canberra! 

En savoir plus sur : - - -

Publié par Delphine le 19 Août 2019
0