Le marathon de Londres tire un trait sur les bouteilles d’eau : découvrez par quoi elles seront remplacées

La course à pied est une des activités les plus écologiques qui soient. Armés de vos chaussures et votre plus beau short, vous partez chercher votre dose d’adrénaline et de dopamine. Mais lors des compétitions, une quantité impensable de bouteilles plastiques jonchent les parcours.

>> À lire aussi : Ce couple s’est lancé un pari fou : replanter 2 millions d’arbres en 20 ans 

Le marathon de Londres propose des capsules d’eau comme alternative

Habituellement, lors des marathons des bouteilles d’eau sont distribuées aux coureurs. Beaucoup d’entre elles finissent par terre, sur les bas-côté de la chaussée. Les conséquences environnementales sont dramatiques. La ville de Londres a décidé de se débarrasser de ce fléau qui encombre les rues. À la place, la ville propose aux sportifs des petites bouteilles d’eau comestibles Ooho fabriquées à partir de plantes et d’algues.

La marque Ooho a déjà fait parler d’elle au lancement de son produit qui a révolutionné le marché du packaging. L’utilisation est simple, il suffit de croquer la capsule afin de libérer le liquide et de manger l’emballage.

>> À lire aussi : On vous présente sept inventions écologiques qui vont sauver la planète ! 

La capsule est faite à partir d’algues

La capsule d’eau faite à partir d’algues est totalement comestible. Pas d’inquiétude à avoir à propos d’un éventuel goût dérangeant, la société qui les fabrique : Skipping Rocks Lab fait attention à bien l’éliminer. Totalement biodégradables en six semaines seulement, cela semble être la solution révolutionnaire pour limiter la pollution lors des marathons. Grâce à cette alternative écologique, le marathon de Londres a réduit sa consommation de bouteilles en plastiques de 920 000 à 704 000. Pas si mal pour une première utilisation. Le PDG de Skipping Rocks Lab s’est exprimé sur ses attentes pour la suite : “Le marathon est une étape importante… nous espérons pouvoir prouver que nos capsules peuvent être utilisées à grande échelle à l’avenir

>> À lire aussi : Une marathonienne à la jambe fracturée termine sa course à quatre pattes 

En savoir plus sur : - - -

Publié par Emma le 02 Mai 2019
 
0