Maison : pourquoi et comment opter pour le nettoyage naturel ? Combien ça coûte ?

Publié par Mélaine le 18 Fév 2019

Parlons ménage. Parce que nous vous parlons régulièrement des nettoyants écologiques, nous nous sommes dit qu’il était temps qu’on vous explique pourquoi nous étions passés au naturel. Tout en prenant soin de nous garder de tomber dans des extrêmes.

 

Le naturel, c’est NA-TU-REL

Eh oui, tout simplement. Et si le naturel est naturel, cela veut aussi dire qu’en optant pour ce type de ménage, vous conservez la planète en déversant beaucoup moins (voire pas du tout) de substances toxiques. Et, bien sûr, vous évitez les packaging.

 

Parce que oui, il faut le savoir : lorsqu’un produit sort (un gel douche, un nettoyant pour vitres …) c’est, avant le produit lui-même, bien souvent le packaging qui est créé. Et là, ça nous fait réfléchir et nous prouve que le plus important, ce n’est pas nécessairement le contenu. Mais le contenant. Contenant qui encombre nos placards pour, un beau jour, finir à la poubelle. Lorsque vous payez un produit, vous payez principalement ce packaging. Que vous jetez aux poubelles. CQFD.

 

-> Pourquoi le ciel est bleu ?

 

Ensuite, le naturel, il n’est pas mauvais pour notre santé. Attention, tout de même, à respecter les conditions d’utilisations. Mais, contrairement aux produits (concentrons-nous sur les produits ménagers), ils ne sont pas nocifs. Ni pour vous, ni pour vos enfants.

 

De mon expérience personnelle, je vous assure que oui : la différence est visible. En optant pour un ménage écolo, j’ai vu une véritable différence. Croyez-le ou non, je n’ai plus de plaques-boutons sur le corps et le visage. Ma peau est saine. Je suis moins malade. Éternue moins. Mon nez est bien plus sensible aux odeurs : si une personne face à moi lave ses habits à la lessive classique, je le sens. C’est entêtant. Mais, curieusement, je n’ai plus, non plus, de maux de tête.

 

Combien ça coûte, le naturel ?

Soyons honnêtes un instant. Si un produit à fabriquer soi-même revenait plus cher que de l’acheter, autant l’acheter en commerce. Le but n’est pas de se ruiner. Sauf que voilà : ça coûte beaucoup, beaucoup moins cher ! Et, pour faire une maison entière, il n’y a pas besoin d’un produit pour chaque tâche. Non, ça, ce sont les pubs et les magasins qui nous le font croire. Mais c’est FAUX !

 

Voyez plutôt la liste des indispensables :

 

Vinaigre blanc : incontournable. Il désinfecte, dégraisse, désodorise, détartre, fixe les couleurs. 45 à 50 cts le litre.

 

Bicarbonate de soude : désodorise, adoucit l’eau, nettoie les tâches et détartre. 4 à 5 € les 500g

 

Cristaux de soude : 3,50€ en moyenne le kilos (à chercher en magasin de bricolage, c’est bien moins cher !)

 

Savon noir : il sert à tout : dégraisse, détache … Et sent bon ! Le litre coûte entre 5 et 10€.

 

Percarbonate de soude : je vous en parlais ici ! C’est mon chouchou : le kilo se trouve pour 5€.

 

Acide citrique : entre 3 à 5 euros le kilo. Je vous en parle très vite, mais niveau détartrant, il n’y a pas mieux !

 

Argile blanche : oui, vous pouvez vous même faire votre pierre d’argile. Une pierre qui sert à tout pour 4 à 6 euros les 250g.

 

Noix de lavage ! Je vous en parlerai très prochainement, mais pour 1 kilo, sortez un petit billet de 10€. 6 à 12 mois de lessives assurées.

 

Huiles essentielles : il y en a pour tous les goûts, nez et toutes les propriétés. Pour tous les prix aussi ! Chacune sa propriété mais pour 3-5€, vous trouverez les classiques !

 

Faire ses propres détergents, c’est s’assurer une meilleure hygiène. Attention toutefois à ne pas tomber dans un extrême. Aucun n’est bon. Aussi, rien ne sert de culpabiliser si vous préférez acheter en magasin vos produits ménagers. Les produits naturels ont aussi leurs limites. Exemple, s’il est souvent conseillé, pour le calcaire, d’utiliser du vinaigre blanc, à noter qu’il sert surtout à entretenir. Parce que son homologue en magasin est bien plus efficace pour les gros travaux. Il faut aussi savoir le reconnaître.

 

Cependant, faire ses propres produits, c’est aussi être moins en stress, s’amuser à comprendre comment fonctionnent les éléments entre eux et, il faut le dire : c’est gratifiant. Gratifiant de faire, soi-même, ses produits. Et, bien au delà de tout : cela fait réfléchir sur notre façon de consommer. De surconsommer.

 

Et vous ? Le ménage au naturel vous tente ?

En savoir plus sur : - -

 
0