Joli geste ! Deliveroo et ses livreurs s’impliquent pour retrouver les enfants disparus

Chaque année, plus de 50 000 enfants disparaissent à travers le monde, laissant des familles démunies. Qu’il s’agisse de fugues ou d’enlèvements, ces situations sont ingérables pour les familles et l’entourage. Pour aider à retrouver les personnes disparues, la start-up Deliveroo s’est associée à l’association Droit d’Enfance afin de récolter des témoignages sur les disparitions. Du 9 au 31 mai dernier, chaque livreur arborait un avis de recherche sur son sac de livraison.

>> À lire aussi : Le saviez-vous : pourquoi les enfants mentent ? 

80% des enfants disparus ont fugué

Si vous avez regardé la série policière FBI portés disparus dans votre enfance ou jeunesse, vous savez que lors d’une disparition le facteur temps est le plus important dans le processus de recherche. Plus le temps passe, plus les chances de retrouver l’enfant s’amoindrissent. Pourtant, paradoxalement, une disparition n’est considérée inquiétante qu’au bout de 24 heures d’absence... La police, considérant que la majorité des absences sont des fugues d’ados en colère, n’a pas véritablement les moyens de s’alarmer à chaque signalement. Seulement, même si les crises des jeunes représentent 80% des cas, les 20% restants relèvent des enlèvements et des disparitions inquiétantes.

>> À lire aussi : Effrayée par les perfusions, cette petite-fille a trouvé la solution la plus mignonne possible pour ses séjours à l’hôpital

Deliveroo s’associe pour aider à rechercher les enfants disparus

La start-up Deliveroo s’est associée à l’association française Droit d’Enfance à l’occasion de la campagne Ride to find (Rouler pour trouver). En effet, ensemble ils souhaitent aider considérablement les forces de l’ordre dans la recherche des enfants disparus.

C’est pourquoi du 9 au 31 mai dernier, un avis de recherche était collé sur chaque sac de livraison Deliveroo, visible de tous : des piétons aux automobilistes. Cette collaboration a été créée afin de récolter un maximum de témoignages sur la disparition de quatre enfants et adolescents. La durée d’absence des mineurs pouvant varier de quelques mois à quelques années. Ainsi les villes de Paris, Lyon et Bordeaux se sont mobilisées. Vous avez peut-être même aperçu l’un des 200 livreurs arborant le numéro 116 000.

>> À lire aussi : Votre enfant a un ami imaginaire ? C’est loin d’être grave ! 

Une première pour Deliveroo en France

Alors que la start-up de livraison Deliveroo s’est associée à l’association française Droit d’Enfance afin d’aider à rechercher les enfants disparus, le directeur commercial, Pierre Verdier a tenu à préciser que cette initiative était naturelle pour eux : « Il n’est donc pas étonnant que notre réseau de livreur se soit porté volontaire pour utiliser les sacs à dos reconvertis en panneaux d’affichage mobiles pour soutenir une cause aussi importante. Nous espérons que notre campagne Ride to Find contribuera à ramener les enfants disparus auprès de leurs proches et à sensibiliser les citoyens aux missions de Droit d’Enfance. »

Même si cette collaboration est une première en France, l’Hexagone est le quatrième pays à lancer cette initiative. Au Royaume-Uni, une campagne similaire a été menée en décembre 2018. La Belgique a ensuite suivi puis les Pays-Bas début mai.

>> À lire aussi : Un procédé bouleversant pour retrouver les enfants disparus 

Publié par Emma le 19 Juin 2019
0