Votre enfant a un ami imaginaire ? C’est loin d’être grave !

La créativité des enfants n’a pas de limite. Il leur arrive parfois de prendre le thé ou de jouer dans le jardin en compagnie de leur ami imaginaire… Même si ça a tendance à inquiéter les parents, il n’y a pas de raison. Au contraire, c’est le signe d’un esprit créatif.

>> À lire aussi : Un remède miracle pour soigner les allergies au pollen

Les enfants ont une imagination débordante

Il est très commun pour un enfant de s’inventer un ami imaginaire. En effet, selon une étude datant de 2004, près de 65% des personnes interrogées ont affirmé avoir eu un ami imaginaire aux alentours de l’âge de 7 ans. Ce phénomène a longtemps inquiété les parents, qui se demandaient si leur enfant n’était pas fou. Mais des études ont été faites au cours de ces dix dernières années et les résultats ont rassuré. Il semblerait que ces fameux compagnons imaginaires ne soient que le fruit d’une imagination débordante.

Selon Ansley Gilpin, chercheuse en psychologie à l’Université de l’Alabama : «aujourd’hui encore, beaucoup de parents sont effrayés lorsqu’ils découvrent que leurs enfants parlent avec des personnes qui n’existent pas. Mais comme de nombreuses études l’ont montré, n’importe quel enfant peut être amené à avoir un compagnon imaginaire, et cela n’est en aucun cas le signe d’un quelconque problème ou trouble mental. »

Les chercheurs ont même fait une découverte plutôt originale. Les enfants qui ont des amis imaginaires pourraient être plus aptes à bâtir de vraies relations dans leur vie future.

>> À lire aussi : Sur des post-it il recrée les monstres de notre enfance 

Les amis imaginaires, signe de bonne santé mentale ?

Même si pendant de nombreuses années, ce phénomène inquiétait les parents, il semblerait que cela soit signe de bonne santé mentale. Au contraire, c’est même la preuve d’une créativité débordante. En 2013, un autre étude parue dans le Journal of Experimental Child Psychology s’est intéressée à l’impact des amis imaginaires sur le discours interne de l’enfant. Les résultats ont alors montré que les enfants accompagnés par leurs copains imaginaires étaient plus susceptibles de se livrer et de s’épanouir en public.

Marjorie Taylor, chercheuse ayant abordé la question des amis imaginaires dans ses travaux, a estimé que la capacité à créer un personnage imaginaire est le signe d’un esprit particulièrement créatif. « L’imagination n’est pas une chose futile dont on se débarrasse une fois sorti de l’enfance »

Attention, en revanche l’inverse n’est pas avérée. Des enfants qui n’ont pas d’amis imaginaires ne manquent pas pour autant de créativité. Ils l’expriment juste différemment.

Donner des corvées aux enfants est important

>> À lire aussi : Nabilla enceinte : elle dévoile son visage ravagé par l’acné 

En savoir plus sur : - -

Publié par Emma le 15 Juin 2019
0