Une photo mise sur Facebook a été utilisée pour une pub annonçant la mort de sa famille du coronavirus

C’est une très mauvaise surprise qu’a eue Sara Ancich, en parcourant Facebook. Cette mère de famille a reconnu une photo d’elle et de sa famille, qui avait été utilisée dans une vidéo publicitaire. Dans cette pub pour des masques de protection, la marque a inventé une histoire, expliquant que toute la famille était morte du coronavirus, à l’exception d’un jeune garçon. Elle se sent « en colère et violée » dans son intimité par cette publicité mensongère qui a utilisé sa photo de famille sans son accord.

> À lire aussi : Une publicité mensongère de Deliveroo censurée, mettant en avant un service qui n’existe pas

Elle découvre une publicité mensongère qui la prétend morte, elle et sa famille

En réalité, ce sont des amis et des proches de Sara Ancich, qui l’ont alertée et lui ont conseillé de se rendre sur Facebook. Une vidéo circulait sur le réseau social, dans laquelle on la reconnaissait, elle, son mari et ses trois enfants. Des sous-titres défilent sous la vidéo et indiquent que quatre des cinq membres de la famille sont morts du coronavirus. Il s’agissait en réalité d’une publicité pour vendre des masques. La marque de masques avait pris une photo au hasard, ayant trouvée très jolie cette image de Sara, prise lors de vacances passées.

La photo de Sara a été utilisée sans son accord, indiquant dans la publicité que toute sa famille était morte, à l’exception de son fils

> À lire aussi : Masques et gels pas chers : ces publicités scandaleuses qui fleurissent sur Facebook ! Attention aux arnaques !

Sa photo a été utilisée pour une publicité tragique pour des masques de protection

« Qui aurait le culot de sans connaitre une famille et écrire que nous sommes morts ? C’est à la une, tout le monde parle de ça. Ça pourrait être tellement crédible. » Cette photo n’avait pourtant pas été mise en ligne dans une banque d’images. Elle était simplement disponible sur la page Facebook des membres de la famille, qui l’avaient envoyée à des proches en guise de carte postale. Une agence de publicité peu scrupuleuse est certainement tombée par hasard sur cette photo et l’a utilisée pour inventer une histoire tragique et vendre des masques. D’autres photos sont utilisées dans la vidéo mais elles n’appartiennent pas à Sara. En faisant quelques recherches sur le moteur de recherches inversées d’images, Sara a découvert que sa photo privée circulait sur Pinterest et notamment dans des boards titrés « Photos de famille ». Elle a contacté Facebook pour leur signaler la publicité frauduleuse mais le géant américain ne lui a pas répondu et la pub continue a continué à être diffusée pendant plusieurs jours. Il semblerait à présent que la publicité ait été enlevée.

> À lire aussi : Un végan attaque Burger King accusé pour publicité mensongère pour son Impossible Whopper !

Crédits : Chard Photo

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Nicolas F le 26 Avr 2020
0