Coronavirus : L’aéroport d’Orly pourrait ne pas rouvrir avant le mois de septembre

D’après les informations du journal Les Échos, l’aéroport d’Orly pourrait rester fermé jusqu’au mois de septembre. En effet, le deuxième plus grand aéroport de France ne rouvrira pas pour les grandes vacances.

aéroport orly fermé

>>> À lire aussi : Il avait abandonné son chiot dans une poubelle mais la roue a fini par tourner !

L’aéroport d’Orly fermé jusqu’au mois de septembre?

Depuis le 31 mai, l’aéroport d’Orly a fermé ses portes. Et cette mesure devrait encore durer un moment. Avec 80 000 voyageurs quotidiens et 25 000 salariés, les activités du second aéroport de France devraient encore être à l’arrêt jusqu’à l’automne prochain. 

De son côté, l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle pourrait fermer un autre terminal et n’en garder que deux ouverts. Cela vise à faciliter les contrôles sanitaires.

Au moment du déconfinement, le 11 mai prochain, les prévisions de la reprise du trafic aérien ne permettent pas d’envisager la réouverture de l’aéroport d’Orly. Surtout que les frontières de l’Union européenne pourraient rester closes durant l’été.

>>> À lire aussi : Scandale : un village espagnol désinfecte ses plages à l’eau de javel… et s’excuse !

Deux ans avant un retour à la normale pour les compagnies aériennes

“Après avoir atteint un point bas historique le 25 avril, avec un trafic en recul de 91% comparé à avril 2019, le nombre de vols dans le ciel européen est remonté à 15% de son niveau antérieur en cette fin de semaine”, indique les Echos.

Aussi, le trafic d’Air France se restreint aux livraisons avec Nice, Marseille et Toulouse, avec quelques vols vers les principales capitales. Les vols cargo, dont ceux pour le pont aérien permettant d’acheminer du matériel médicales, continuent. Il en va de même pour les quelques rapatriements de Français de l’étranger.

Cependant, la plupart des autres compagnies sont à l’arrêt vers et au départ de Paris. Ben Smith, le patron d’Air France-KLM explique que le retour à la normale ne sera pas possible avant deux ans. Il indique : “Nous devons attendre la réouverture des frontières avant de pouvoir remonter en puissance.”

>>> À lire aussi : Coronavirus : pour la première fois, un chat testé positif en France

Source : Le Parisien

Publié par Manon le 04 May 2020
0