Affaire Elodie Kulik : un appel terrifiant lors de l’agression diffusé lors du procès

Depuis quelques jours se tient le procès d’Élodie Kulik. La jeune femme avait été assassiné en 2002. Le coupable n’est toujours pas derrière les barreaux, mais les soupçons se portent sur Willy Bardon. Pour essayer de trouver les preuves, un appel terrifiant de 26 secondes que la jeune femme a passé avant de mourir a été diffusé dans la salle d’audience.

elodie kulik appel terrifiant procès

>>> À lire aussi : 3 affaires criminelles françaises jamais résolues : Marion, Estelle et Grégory

26 secondes qui glacent le sang

C’est une histoire qui est en passe d’être résolue. 17 ans après le meurtre d’Élodie Kulik, l’assassin pourrait enfin se retrouver derrière les barreaux. En effet, la jeune femme a été violée et étranglée en 2002. Son corps, en partie carbonisé, a été découvert sur un terrain désaffecté à Tertry, dans la Somme.

Les soupçons se portent sur Willy Bardon, homme de 45 ans. Et les autorités mettent tout en oeuvre pour pouvoir inculper le meurtrier. Dernière preuve en date, l’ultime appel téléphonique que la jeune femme a passé, demandant à l’aide aux pompiers. Ce coup de fil de 26 secondes, absolument terrifiant a été passé dans la salle d’audience, afin d’espérer reconnaître la voix de l’accusé.

>>> À lire aussi : Disparition d’Estelle Mouzin : l’alibi de Michel Fourniret contredit par son ex-femme

L’agresseur d’Élodie Kulik enfin derrière les barreaux ?

Ce fameux coup de téléphone a été passé à plusieurs reprises dans la salle d’audience, dans un silence glacial. En effet, dans ce dernier on entend Élodie Kulik demander à l’aide. On distingue tout d’abord un « Les pompiers? Allô? ». 

Avant d’entendre des halètements et des cris d’une jeune femme qui sait qui va mourir. 26 secondes intenables pour de nombreuses personnes dans la salle qui se bouchent les oreilles. Le procès de Willy Bardon pourrait durer jusqu’au 6 décembre. On saura à ce moment-là si c’est bien lui que l’on entend sur cet enregistrement.

>>> À lire aussi : Nordahl Lelandais visé par une nouvelle plainte pour « meurtre », une affaire sordide

En savoir plus sur : - - - -

Publié par FJ le 28 Nov 2019
0