Affaire Grégory : la veuve du juge Lambert critique le documentaire de «Netflix»

La veuve du Juge Lambert a réagi au documentaire diffusé sur Netflix de l’affaire du petit Grégory. Et évidemment, elle n’est pas d’accord avec le portrait dressé de son défunt mari et souhaite redorer son blason en donnant sa version des faits !

veuve juge lambert critique netflix

>>> À lire aussi : Netflix : les commentaires déplacés du policier dans le documentaire sur le petit Grégory choquent les internautes !

Affaire Grégory, la veuve du juge Lambert s’exprime

Impossible d’être passé à coté de ce phénomène. Il y a quelques semaines, Netflix mettait en ligne un documentaire sur la très médiatique affaire du petit Grégory. Il y a quelques années, le corps du garçon est trouvé dans la Vologne. Mais alors que les enquêteurs pensent rapidement mettre la main sur le coupable, il semblerait que la tâche soit plus compliquée.

En effet, un corbeau menace la famille Villemin depuis plusieurs années. C’est notamment cet élément qui fait que l’affaire fascine autant.

Dans le documentaire diffusé sur Netflix, on découvre que l’affaire aurait sans doute pu être réglée si un tel fiasco judiciaire n’avait pas eu lieu.

>>> À lire aussi : Netflix : la bande-annonce de la série sur le petit Grégory dévoilée !

« Une vision partiale » de l’affaire

En effet, le documentaire a fait réagir les téléspectateurs. Que ce soit les propos très sexistes qu’a tenu Jacques Corazzi au sujet de Christine Villemin. Ou encore l’attitude du juge Lambert.

Ce dernier était en charge de l’affaire à l’époque, et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela n’a pas été géré d’une main de maître. En effet, alors que le suspect numéro 1 est en passe d’être arrêté, il fait l’énorme erreur de dire en plein direct que c’est Muriel Bolle qui a balancé. La jeune femme s’est rétractée le lendemain, sans doute menacée par sa famille.

La veuve du juge et ses filles ont décidé de sortir du silence et se sont confiées sur le reportage. Elle explique dans un communiqué que le reportage montre « une vision partiale de l’affaire ». 

Elle parle également des propos du journaliste Jean Ker : « Que penser d’un journaliste de Paris-Match, qui affirme avoir prévenu notre mari et père, des tentatives d’assassinat contre Bernard Laroche, alors que le dossier judiciaire démontre qu’il n’en a rien fait ? Que penser de ce journaliste qui sourit et rit en se rappelant cette triste affaire ? ».

Le juge a été retrouvé mort en juillet 2017 à 65 ans. Il avait adressé une lettre à l’Est Républicain expliquant qu’il n’avait « plus la force de se battre ». 

>>> À lire aussi : Affaire Grégory : Les parents Villemin « choqués » par cette séquence dans le documentaire Netflix consacré à leur fils

En savoir plus sur : - - -

Publié par FJ le 15 Déc 2019
0