Une femme enceinte de 6 mois tuée par des chiens en forêt

Le corps sans vie d’une femme enceinte de 6 mois avait été retrouvée ce samedi 16 novembre dans la forêt de Retz dans l’Aisne. L’autopsie vient de confirmer qu’elle a bien été tuée par des morsures de chiens. Une chasse à courre était organisée à proximité du lieu où son corps mutilé a été découvert.

Elisa Pilarksi

Elisa Pilarksi a été retrouvée morte dans la forêt de Retz (Aisne) samedi 16 novembre 2019. Crédit photo : Facebook Elisa Pilarksi.

Elisa Pilarksi avait 29 ans et elle était enceinte de 6 mois. C’est dans la forêt de Retz, entre Villers-Cotterêt et Soissons, dans l’Aisne, que son corps sans vie a été retrouvé. Durant la première autopsie, le médecin légiste avait affirmé que des morsures de chiens pouvaient être à l’origine de son décès. Après un deuxième examen, cette affirmation a été confirmée ce lundi, rapporte l’Union.

« L’autopsie a permis de déterminer que le décès s’était produit entre 13 heures et 13 heures 30 et avait pour origine une hémorragie consécutive à plusieurs morsures de chiens aux membres supérieurs et inférieurs ainsi qu’à la tête » , a expliqué Frédéric Trinh, le procureur de la république de Soissons dans un communiqué.

Le jour de son décès, Elisa Pilarksi était partie se promener en forêt avec l’un de ses cinq chiens. Se sentant menacée par une meute de chiens, elle avait appelé son compagnon pour lui demander de l’aide. Mais à son arrivée, elle était morte.

>>> À lire aussi : Alors qu’il est coincé, ce chien hurle de douleur et mord son sauveur avant de lui faire un câlin pour s’excuser

Une chasse à courre était organisée au même moment

Après cette découverte macabre, une enquête pour « homicide involontaire par agression de chien » a été ouverte. Elle a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie d’Amiens pour déterminer les circonstances du drame et l’origine des morsures.

De ce fait, « des prélèvements ont été effectués sur 93 chiens, ceux appartenant à la victime ainsi que des chiens ayant participé à une chasse à courre qui était organisée à proximité » , précise le procureur dans le communiqué. Un travail qui permettra de retrouver le ou les chiens ayant mordu la victime.

>>> À lire aussi : Elle voulait sauver son chien et se retrouve à mordre les testicules d’un chameau pour se libérer (vidéo)

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Eugenie le 20 Nov 2019
0