Une Américaine demande à Donald Trump d’épargner le tueur de sa fille et de sa petite-fille

Ce mardi 29 octobre 2019, une Américaine a imploré Donald Trump de gracier le tueur de sa fille et de sa petite-fille âgée de 8 ans. Ces dernières ont été tuées par Daniel Lee, un partisan de la suprématie blanche condamné en 1999 à la peine capitale.

Earlene Peterson, qui a perdu sa fille, sa petite-fille et son gendre a décidé d’interpeller Donald Trump sur l’exécution de Daniel Lee. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, cette Américaine demande au Président des États-Unis d’épargner Daniel Lee, condamné à mort en 1999 pour avoir tué le couple et leur fille de 8 ans. Son exécution par injection létale est prévue pour le 9 décembre dans un pénitencier fédéral de Terre Haute dans l’Indiana, rapporte BFM.

« Je ne vois pas en quoi exécuter Daniel Lee honorera ma fille, au contraire je pense que cela va salir son nom parce qu’elle n’aurait pas voulu ça«  , affirme-t-elle dans sa vidéo postée sur internet. Daniel Lee « a gâché ma vie mais je ne vois pas en quoi prendre la sienne y changera quoi que ce soit » , confie-t-elle.

« Je prie et j’espère que le président Trump fera preuve de clémence, cela m’aiderait et aiderait ma famille plus que n’importe quoi » , poursuit-elle.

>>> À lire aussi : Ce serial-killer apprend qu’il est condamné à mort, sa réaction fait froid dans le dos…

Un autre homme jugé pour ce triple meurtre

Dans sa vidéo postée ce mardi, Earlene Peterson souligne que Daniel Lee n’est pas le seul à avoir été jugé pour ce triple meurtre. En effet, Chevie Kehoe est lui aussi cité dans cette affaire. Toutefois, ce dernier a été condamné peine de prison à vie incompressible alors qu’il aurait été le « leader » dans ce crime, précise BFM.

Si la voix d’ Earlene Peterson n’est pas entendue par Donald Trump, Daniel Lee sera le premier condamné à mort exécuté au niveau fédéral depuis 16 ans. Pour rappel, en juillet dernier, le gouvernement américain avait annoncé reprendre les exécutions au niveau fédéral. « Au cours des 45 dernières années, seules trois personnes ont été exécutées à ce niveau » , souligne la chaîne.

>>> À lire aussi : Après 30 ans dans le couloir de la mort, il est enfin reconnu non coupable des crimes dont on l’accusait

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Eugenie le 02 Nov 2019
0