Des jumeaux d’un an laissés 8 heures dans une voiture au soleil sont morts

Cette semaine, les températures ont grimpé à New-York, comme dans une bonne partie de l’Europe et de l’Amérique. Alors que la température ambiante était de 30°C, un père a laissé ses bébés d’un an pendant 8 heures dans une voiture fermée à clé. Les jumeaux sont morts et le père est accusé d’infanticide.

> À lire aussi : Dans l’Aisne, une mère laisse son bébé de six mois dans la voiture en pleine canicule

Un papa part au travail en laissant ses enfants dans sa voiture

Mariza et Phoenix, des jumeaux d’un an, ont été abandonnés par leur père pendant des heures. Cet homme de 39 ans est parti travaillé dans une association de vétérans où il était de garde pendant 8 heures. Il a garé sa voiture vers 8 heures du matin sur le parking de l’association puis il a entamé son travail, pensant que ses enfants pourraient rester sans surveillance. Au bout de 8 heures, vers 16 heures, il s’est souvenu que ses enfants étaient toujours dans la voiture et que le soleil avait peut-être tourné. En effet, la voiture était en plein soleil alors que la température à l’ombre était de 30°C ce jour-là à New-York.

> À lire aussi : Canicule : peut-on vraiment briser la fenêtre d’une voiture pour sauver un chien ?

Après 8 heures à 30°C, il retourne voir ses jumeaux laissés dans la voiture

En arrivant près de sa Honda garée dans un parking du Bronx, il s’est mis à hurler. Il a découvert ses deux bébés avec de « la mousse qui sortait de leur bouche ». Un passant qui a assisté à la scène a appelé la police et les secours. L’homme a été arrêté. Selon les voisins, les parents venaient tout juste de célébrer les un an des jumeaux. « Tout le monde est choqué » dans le voisinage, raconte un homme qui connait bien la famille. Le papa est également le père de deux autres enfants d’un précédent mariage, qui vivent avec lui et sa compagne. Il est inculpé d’homicide involontaire sur mineurs.

> À lire aussi : Voilà pourquoi il ne faut pas laisser son chien dans une voiture en été

Crédits : Peter Geber

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Nicolas F le 29 Juil 2019
0