Une adolescente meurt électrocutée dans son bain à cause de son portable : le père pousse un cri d’alerte (Vidéo)

Le corps sans vie de Tiffenn, une adolescente de 15 ans, a été retrouvé dimanche 9 février dans son bain. Effondré, son père a poussé un cri d’alerte et envisage même de créer une association pour alerter les jeunes sur les dangers à utiliser son téléphone dans une salle de bains. Découvrez son témoignage dans la vidéo ci-dessous :

Tiffenn, 15 ans, est morte électrocutée par son portable, dans son bain, dans un immeuble du 8e arrondissement de Marseille. Interrogé par RMC, le père de la victime est venu se confier sur le décès de sa fille.

D’après la famille de l’adolescente, l’autopsie a confirmé la mort par électrocution. Alors qu’elle prenait un bain avec son téléphone branché sur une rallonge, l’appareil serait tombé dans l’eau.

« On a cassé la porte pour entrer dans la salle de bains. Tiffenn était allongée le téléphone était dans l’eau et on a découvert que son chargeur était branché à une prise de la salle de bains. On n’a pas pu pu la réanimer » , confie son père.

« J’ai trois enfants, c’est tous les jours la guerre pour dire qu’on ne prend pas son téléphone dans la salle de bains » , ajoute-t-il.

« On sait qu’on ne doit pas charger son téléphone quand on prend son bain. Mais toute notre vie est dans notre portable, les réseaux sociaux notamment, on a du mal à s’en passer, même dans la salle de bain » , souligne par ailleurs un proche de la famille à France Bleu.

>>> À lire aussi : Électrocutée dans son bain en chargeant son téléphone : cinquième décès de ce genre en quelques mois

Le père de l’adolescente électrocutée pointe du doigt les fabricants

Le père de la victime espère qu’un tel drame ne se reproduira plus. Pour lui, les fabricants devraient trouver des solutions pour éviter ces accidents.

« Mettez un disjoncteur, un fusible… On est capables de faire plein de choses aujourd’hui mais mettez quelque chose qui va se déclencher tout de suite, dès que le téléphone est en lien avec de l’eau. Ça doit s’arrêter » , explique-t-il.

Par ailleurs, il pointe du doigt les constructeurs de chargeurs low-cost, en partie responsables du décès de sa fille. « Un chargeur coûte 15-20 euros, c’est énorme pour un ado. Donc les jeunes se tournent sur ceux qui coûtent 4-5 euros. Et ce chargeur là ne devrait pas être sur le marché. Tiffenn en est morte de ça. Il y a une enquête policière est en cours aujourd’hui mais ce que je dis c’est: attention. Il n’y a rien de sécurisé ça me révolte » , lance-t-il au micro de RMC.

Indigné, le père de l’adolescente réfléchit à créer une association pour alerter les jeunes sur ce danger.

>>> À lire aussi : Une adolescente de 13 ans meurt électrocutée dans sa baignoire à cause de son smartphone !

En savoir plus sur : - -

Publié par Eugenie le 12 Fév 2020
0