Un homme sort de prison après 36 ans d’incarcération pour avoir volé 50 $

En 1983, Alvin Kennard n’avait que 22 ans quand il a été condamnée à de la prison à vie, sans possibilité de remise en liberté anticipée, pour avoir volé très précisément 50,75 $. Trente-six ans plus tard, l’homme qui approche de la soixantaine d’années est enfin libéré. Regardez la vidéo pour découvrir son histoire et comprendre pourquoi il a vécu tant de temps en prison.

> À lire aussi : Un juge reste impassible face à un ado en larmes, quelques minutes avant sa condamnation

À cause de sa récidive, il est condamné à de la prison à vie

L’incroyable peine qu’a connue Alvin Kennard est due à l’Habitual Felony Offender Act en vigueur en Alabama. Il s’agit d’une loi qui durcit les peines pour les récidivistes, appelée familièrement dans l’État la « loi des trois coups ». En 1979, l’homme avait été condamné à de la liberté conditionnelle pour deux effractions au second degré, n’ayant pas impliqué de victimes. Il avait pénétré dans une station-service inoccupée pendant la nuit. Pour cette infraction, il était en liberté conditionnelle pour une période de 3 ans. En 1983, alors que sa période de probation touchait à sa fin, il a commis un vol dans une boulangerie. Il a volé la caisse d’une boulangerie qui contenait 50 $ en menaçant le vendeur avec un canif.

> À lire aussi : Incarcérée à tort depuis 35 ans, elle touche 3 millions $ de compensation

Un juge finit par le libérer après 36 ans d’incarcération

En commettant ce vol à main armée pendant sa période de probation, le juge ne lui a montré aucune clémence. Il est tombé sous le coup de l’Habitual Felony Offender Act qui condamne sévèrement les récidivistes qui commettent trois fois le même crime. Selon les juristes interrogés sur ABC, un cas similaire aujourd’hui lui aurait valu une peine de 10 à 21 ans. Mais le juge de l’époque fut sans pitié. Il a été condamné à de la prison à perpétuité sans possibilité de remise en liberté anticipée. Finalement, en 2019, le juge David Carpenter de la cour du comté de Jefferson a mis fin à sa peine, lui permettant de sortir de la prison de Bessemer où il vivait depuis 36 ans. Comme le montre la vidéo filmée lors de cette audience, le public présent et une partie de sa famille présente dans la salle, se sont mis à pleurer et à crier de joie en entendant le délibéré du juge.

> À lire aussi :cUne erreur judiciaire le fait enfermer à tort pendant 31 ans, il reçoit 70€ en guise de dédommagement à sa sortie de prison…

Crédits : FOX/WBRC

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Nicolas F le 07 Sep 2019
0