« Regardez cette p*** en jupe »: une étudiante victime d’une violente agression à cause de sa tenue !

Alors qu’elle rentrait chez elle le 18 septembre dernier, une étudiante strasbourgeoise a été violemment agressée. La raison? Sa jupe ne plaisait pas à ses agresseurs. Aujourd’hui, la jeune femme de 22 ans dénonce un climat de plus en plus dangereux dans la ville étudiante. Elle est revenue sur son agression lors d’une interview avec France Bleu.

Elle se fait agresser parce qu'elle porte une jupe

A lire aussi: Tabassée par trois hommes en pleine rue, elle raconte son cauchemar !

« Tu te tais s***** » , une étudiante agressée car elle portait une jupe

Elisabeth rentrait chez elle ce vendredi 18 septembre quand sa route a croisé celle de trois hommes d’une vingtaine d’années. Si elle ne s’est pas méfiée dans un premier temps, la jeune femme a vite compris qu’elle dérangeait les individus quand l’un d’eux a lancé « Regardez cette pute en jupe ». Outrée par les insultes gratuites dont elle fait l’objet, la jeune femme se permet de leur répondre.

Mais voilà, les trois hommes n’ont pas apprécié et s’en sont alors pris à elle. Après lui avoir intimé de se taire en disant « Tu te tais salope et tu baisses les yeux » , ils l’agressent physiquement cette fois. « Deux m’attrapent chacun par un bras et le troisième me donne un coup de poing au visage. Et après, les trois s’enfuient ». 

Aucune réaction de la part des passants

Mais voilà, au moment de l’agression, Elisabeth ne se trouvait pas seule dans la rue. Elle affirme même qu’une quinzaine de passants auraient assisté à la scène. Mais aucun d’eux n’a réagi ni pendant, ni après l’agression laissant la jeune femme seule. Aucun d’eux n’a pris la peine d’appeler les secours. « C’est ce qui me révolte le plus dans l’histoire » confie la jeune femme à France Bleu.

Malgré ce qui lui est arrivé, Elizabeth voit le bon côté des choses. Elle est consciente qu’il aurait pu lui arriver bien pire: « La vie est tellement courte, il y a tellement de belles choses qui arrivent. Il ne faut pas se laisser abattre et avoir maintenant peur de sortir, avoir peur de mettre une jupe » soutient-elle.

Un climat d’insécurité

Selon ses dires, l’agression dont elle a été victime concorde avec le climat malsain qui règne dans la ville depuis quelque temps. Ayant grandi à Strasbourg, elle affirme n’avoir jamais connue une ambiance pareille.

Elle dénonce d’ailleurs un harcèlement de rue « quasi quotidien ». « C’est vraiment violent, sale, pervers. C’est toujours des remarques dans le dos. Il va lancer ‘t’es bonne’ et va partir tout de suite. C’est toujours très lâche en fait. C’est ce que j’ai remarqué cet été, c’est l’été des lâches » constate la jeune femme. Après ce qui lui est arrivé, Elisabeth a déposé une plainte auprès de la police de Strasbourg.

A lire aussi: « Il m’indiquait là où il voulait que je le touche » : Virginia Giuffre dévoile son récit glaçant à propos du Prince Andrew

Source: France Bleu

Publié par Elodie le 22 Sep 2020
0