« Je te croise, je te crève » : la vidéo choc d’une enseignante menacée de mort par des parents d’élèves

Du côté d’Agde, dans l’Hérault, c’est à une scène complètement surréaliste à laquelle nous pouvons assister. Ce jour-là, une enseignante réprimande une élève pour son comportement agressif vis-à-vis de ses camarades. Et dans la foulée, c’est la mère et la grand-mère qui débarque dans le bureau de la maîtresse pour la menacer de mort. Découvrez cette séquence dans la vidéo ci-dessous

>> À lire aussi : Son prof de yoga essaie d’abuser d’elle, elle va se venger de la meilleure façon qui soit ! (vidéo)

Une vidéo d’une violence inouïe

Cette vidéo a été relayée par Midi Libre et, est un parfait exemple de la violence que subissent parfois les enseignants de la part des parents d’élèves. Ce jour-là, à Agde dans l’Hérault, une enseignante décide de réprimander une élève pour son comportement agressif vis-à-vis de ses camarades. Mais du côté de la mère et de la grand-mère, c’est un comportement qui ne passe absolument pas.

C’est la raison pour laquelle, elles se rendent dans le bureau de la maîtresse en question qui heureusement, est accompagnée du directeur. En effet, elles entendent bien lui faire entendre raison et lui reprochent « d’apprendre l’agressivité » à leur fille. Sauf qu’on se rend très vite compte que la notion même d’agressivité n’est pas tout à fait au point du côté des deux femmes qui commencent à insulter et même, à frapper la jeune femme.

>> À lire aussi : Après avoir participé à un concours de Miss, elle est violemment attaquée et défigurée (vidéo)

« Je vais te crever »

Dans la vidéo, on voit l’enseignante faire face à de nombreuses insultes et même, à quelques coups de la part de la maman de l’élève. Du coup, le directeur met à la porte la maman pour rester avec la grand-mère et la maîtresse. Mais loin de se calmer, le climat s’envenime avec carrément des menaces de mort « je vais te crever, je vais te plumer. »

Évidemment, cette vidéo est remontée jusqu’à la rectrice de l’académie de Montpellier qui fustige un tel comportement de la part de parents d’élèves. « L’agressivité et la violence sont inacceptables dans l’École de la République. J’apporte mon soutien inconditionnel à l’enseignante, au directeur d’école et à toute la communauté éducative. » Pour le moment, l’enseignante est en arrêt et devra être mutée dans une nouvelle école. Quant à la fillette, elle devrait également changer d’école dans les semaines à venir.

En savoir plus sur : -

Publié par Claire le 09 Oct 2019
0