Lors d’une interpellation pour vol, des policiers blancs arrêtent trois personnes noires… qui sont en fait les propriétaires du magasin (VIDEO)

Une scène absolument révoltante et surréaliste diffusée dans l’émission Quotidien, ce mardi 2 juin. Après avoir été appelés pour un vol, les policiers arrivent sur le lieu du braquage. Ils vont alors plaquer contre un mur et menotter trois personnes, pourtant désignées très clairement comme les propriétaires du magasin victimes du vol. Pendant ce temps, les vrais braqueurs s’enfuient. Découvrez ces images complètement folles dans la vidéo ci-dessous.

A lire aussi : Mort d’Adama Traoré : Une contre-expertise accuse les gendarmes

Plusieurs policiers menottent les propriétaires du magasin… laissant échapper les voleurs

Tout le bruit et les manifestations autour de la mort de George Floyd ne changeront pas toutes les mentalités. Arrivés sur les lieux du braquage, tous les policiers vont se diriger vers un petit groupe de personnes. 6 ou 7 agents des forces de l’ordre foncent alors sur 3 personnes dans le magasin. Il les immobilisent, les plaquent contre le mur, les menacent, avant de leur passer les menottes. Ces policiers oublient totalement les autres individus sur la scène. Pourtant ces 3 personnes menottées sont désignées comme les propriétaires du magasin, se défendant contre les voleurs.

Un acte de racisme qui semble flagrant

Si à première vue l’erreur est humaine, les policiers vont s’acharner sur ces trois personnes. Témoin de toute la scène, une jeune femme indique pourtant très clairement qui sont en réalité les voleurs. « Les pilleurs sont là-bas… Vous perdez les pilleurs, ils prennent leur voiture. Ces gens sont les propriétaires. » Un des policiers va même avoir le culot de s’en prendre à la jeune femme, qui pourtant explique très clairement la situation. Relayée par le compte Twitter de Quotidien, la vidéo a déjà été vue plus de 100 000 fois en moins de 24h.

A lire aussi : Adama Traoré : Malgré l’interdiction, 20 000 manifestants sont descendus dans la rue ! (vidéo)

En savoir plus sur : - - -

Publié par Tom le 03 Juin 2020
0