Escroquerie : une médecin généraliste détourne 820 000 euros en falsifiant des arrêts maladie

À Marseille, une médecin généraliste falsifiait des arrêts maladie depuis 2011 pour toucher les indemnités. Le montant de cette escroquerie est estimée à 820 000 euros.

Médecin

Une médecin généraliste basée à Marseille est accusée d’avoir falsifié des arrêts maladie pour toucher les indemnités. (Photo d’illustration)

La Sûreté départementale des Bouches-du-Rhône a dernièrement mis la main sur une escroquerie dont la valeur est estimée à 820 000 euros. Et c’est une médecin généraliste de 47 ans qui fait l’objet de cette accusation.

Cette quarantenaire est accusée d’avoir falsifié des arrêts maladie depuis 2011 tout en continuant à pratiquer sa profession, rapporte France Bleu Bouches-du-Rhône. Installée dans les quartiers nord de Marseille (14ème arrondissement), elle aurait utilisé les ordonnanciers et certificats de ses confrères pour s’auto-prescrire des arrêts maladie.

>>> À lire aussi : McMillions : le documentaire qui raconte l’escroquerie du Monopoly de McDonald’s (Vidéo)

Un médecin touché par l’affaire a lancé l’alerte

Toujours d’après France Bleu, c’est un médecin dont l’ordonnancier a été usurpé qui s’est rendu compte de cette escroquerie. Il a donc lancé l’alerte pour en finir avec cette affaire.

L’objectif de cette arnaque ? Toucher les indemnités de la CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie). Elle aurait alors perçu le complément de sa mutuelle, ainsi que le montant des consultations qu’elle continuait de donner dans son cabinet du boulevard Kremer.

Cette fraude qui a duré durant des années pendant qu’elle continuait à recevoir des patients lui aurait permis de toucher 820 000 euros.

>>> À lire aussi : Voitures de luxes, immobilier : comment ce couple d’escrocs californien a détourné plus d’un milliard de dollars !

En savoir plus sur : - -

Publié par Eugenie le 06 Fév 2020
0