Montauban : un adolescent placé en garde à vue suspecté d’avoir tué sa mère et sa petite amie

Dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 novembre, les corps sans vie d’une femme de 38 ans et d’une jeune femme de 18 ans ont été retrouvés dans une maison à Montauban. Le principal suspect, un adolescent de 17 ans, a été placé en garde à vue ce jeudi. Il s’agit du fils et du petit ami des deux victimes.

Les policiers ont interpellé l'adolescent de 17 ans ce jeudi 14 novembre 2019

Photo d’illustration d’un policier en service

Découverte macabre ce jeudi 14 novembre 2019. Dans une maison de Montauban (Tarn-et-Garonne), deux corps inanimés ont été retrouvés. Ce jeudi matin, vers 4 heures du matin, la police a reçu un appel d’un adolescent qui affirme avoir été réveillé par des détonations, rapporte Le Parisien, confirmant une information d’Europe 1.

Une fois arrivés sur les lieux, les forces de l’ordre ont découvert au rez-de-chaussée le corps d’une mère de famille âgée de 38 ans. Celle-ci présentait plusieurs plaies effectuées avec un couteau ainsi qu’une plaie par arme à feu au niveau de son cou. Plus loin, au premier étage, se trouvait le corps sans vie d’une adolescente de 18 ans. Elle aussi aurait reçu plusieurs balles, entraînant son décès.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les deux victimes auraient été attaquées au domicile de la mère par un fusil de chasse.

>>> À lire aussi : Un couple est suspecté d’avoir commandité le meurtre de leur fils adoptif pour toucher une assurance vie

Double meurtre à Montauban : la version de l’adolescent ne coïncide pas avec celle des enquêteurs

L’adolescent ayant appelé la police, qui s’avère être le fils et le petit ami des deux victimes, a immédiatement été placé en garde à vue pour ce double meurtre. D’après une source proche de l’enquête contactée par Le Parisien, le suspect nierait les faits.

Selon l’interpellé, blessé par arme à feu à la main, une personne se serait introduite dans la maison. Une explication qui ne coïncide pas avec les premières constatations techniques et scientifiques effectuées.

Actuellement, les enquêteurs ignorent toujours les raisons qui auraient pu pousser l’adolescent à commettre ce double meurtre.

>>> À lire aussi : À Lyon, une nouvelle action choc est prévue ce samedi pour dénoncer les féminicides

En savoir plus sur : - -

Publié par Eugenie le 14 Nov 2019
0