Cette femme fait un métier très particulier : elle organise des orgies !

Depuis de nombreuses années maintenant, de plus en plus de métiers apparaissent. Certains ne sont pas très connus et semblent être cachés du reste du monde. Pourtant, il faut de tout pour faire un monde ! Cette femme de 30 ans est la preuve vivante que l’on peut faire un métier hors du commun tout en restant très professionnel ! Elle organise dans tous les pays, des “parties fines” très hautes gammes !

Cette femme fait un métier très étrange : elle organise des soirées très coquines

Elle se nomme Sarah Jane, et son travail consiste à organiser des soirées très privées pour les personnes qui souhaitent pimenter leur vie sexuelle. Ce métier n’a jamais été une vocation, mais à l’occasion d’une “petite fête coquine” organisée pour l’anniversaire de son compagnon, elle a découvert un monde incroyable. Les horaires de bureau n’étant pas sa tasse de thé, Sarah Jane décide de tout plaquer pour partir à l’aventure. Elle s’est envolée pour l’Asie et a aidé pendant plusieurs années une amie à lancer son bar. Quelque temps après, elle devient responsable de l’organisation des événements du bar et de l’équipe marketing ! (Rien que ça).

Elle retrouve un partenaire de jeu lors de son séjour en Asie. Et les deux étaient très branchés de “pratiques sexuelles peu conventionnelles” . Ils ont commencé à fréquenter les “orgies” et de nouveaux horizons se sont ouverts à eux !

Et c’est de nouveau à l’occasion de l’anniversaire de son conjoint (décidément) qu’elle organise sa première “partie fine” . Les invités étaient triés sur le volet mais finalement, plus d’une quarantaine de personnes se sont retrouvés dans la suite réservée spécialement pour l’occasion ! Après de nombreux retours positifs, Sarah a eu une révélation ! Elle voulait continuer à évoluer dans ce milieu. Elle s’y sentait bien et a rencontré tout un tas de personnalités. Grâce à cela, elle a pu développer son réseau, ce qui a facilité son intégration dans ce milieu. Organiser des orgies était pour elle, le moyen d’extérioriser ses désirs.

J’étais prête à m’éclater, à faire des trucs complètement fou dont j’avais toujours rêvé. J’étais déjà une habituée du milieu, et je voulais passer davantage de temps avec ces gens” .

>>> À lire aussi : Un homme est catapulté à 270 mètres de hauteur du haut d’un pont

Un métier qui suscite de vives réactions

Malgré les aprioris que les gens ont du milieu, Sarah Jane n’a pas du tout eu peur de se lancer dans ce monde. La carrière de Sarah s’est lancée très rapidement. Après avoir créé son site web, et bloquée une date pour ses premières “orgies” dans un club très sélecte de Londres, le tour était joué !

Depuis, Sarah a organisé des soirées en Asie, aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans plusieurs pays d’Europe. Elle passe son temps à dénicher les meilleurs endroits pour ses orgies et vérifie avec soin les antécédents de tous ses participants (et cette partie prend beaucoup de temps). Plusieurs entretiens sont effectués avec les participants et une fiche invitée est créée.

De plus, les entrées dans ce genre d’événement ne sont pas données. Pour une soirée dite “classique” il vous faudra quand même débourser au minimum 120€. Mais pour des orgies très élaborées, avec boisson, effeuillage etc… les prix augmentent bien évidemment. Mais Sarah suscite beaucoup de haine de personnes qui ne comprennent son métier. Beaucoup l’insulte, mais elle explique que ces soirées sont strictement professionnelles.

Quand je tiens le rôle d’hôtesse, je reste habillée, et je travaille réellement : je m’assure que tout se passe bien, comme pour n’importe quel événement… sauf que tout le monde est nu” .

Depuis qu’elle organise ses “orgies” , Sarah Jane se sent très heureuse et épanouie. Elle aime pouvoir créer des espaces où les gens laissent de côté leur stress et réalisent leurs fantasmes sexuels. Elle ne changerait de métier pour rien au monde !

Une vie excentrique très inspirée des années 60 qui ne peut pas plaire à tout le monde !

>>> À lire aussi : Une chasse aux sextoys arrive à grands pas, et c’est pour la bonne cause !

Publié par Jade le 09 Feb 2020
0