Cet homme a appelé la police au sujet de sa petite amie pour une raison improbable

La police reçoit des appels en tous genres mais celui-là pas sûr que les forces de l’ordre s’y attendaient. Un homme a appelé la police pour une raison des plus improbables : sa petite amie s’est montrée trop brutale au lit. Cette accusation a valu à la jeune femme un petit séjour en prison.

À lire aussi : JO 2020 : les athlètes pourront faire l’amour à une condition très particulière

C’est une histoire à la Cinquante Nuances de Grey. Kristan Paris, une jeune femme de 24 ans, aime les relations sexuelles très charnelles et très intenses. Elle n’a pas peur d’un peu de la brutalité au lit. Cependant, son petit-ami Taylor Haynes ne semble pas du même avis d’après le Daily Mail.

Sa petit amie s’est retrouvée en prison pour avoir été trop brutale au lit

Pour fêter la nouvelle année, Taylor Haynes et sa petite amie allaient passer une soirée des plus charnelles à Nashville. Ce moment rempli d’amour s’est transformé en désastre puisqu’ils ont fini au commissariat. Après leur moment d‘intimité, le jeune homme a appelé la police. Il a expliqué que sa petite amie s’était montrée trop violente au lit à son égard. Dans le feu de l’action, elle se serait laissée emporter et se serait montrée très brutale. Cette attitude a effrayé son partenaire. Il a montré les morsures sur ces bras pour prouver cet agissement. Taylor Haynes avait également quelques traces de griffures.

Sa petite amie a encore été davantage mise en porte-à-faux quand son compagnon a précisé que les violences avaient commencé un peu avant leur moment intime. Il a ajouté que ce n’était pas la première fois qu’elle se comportait ainsi. Trois semaines avant l’incident, elle lui avait donné des coups de poing.

La jeune femme a alors été accusée de violences conjugales. Elle a alors été envoyée en prison, dans le comté de Davidson. Elle en est ressortie contre une caution de 500 dollars. Une histoire qui rappelle l’importance de la communication à propos les relations sexuelles et de ne pas avoir peur d’en parler.

À lire aussi : Cette femme affirme avoir des relations sexuelles avec des fantômes depuis une dizaine d’années…

En savoir plus sur : - -

Publié par Romane le 12 Mar 2020
0